25/11/2014

La classe " Défense et sécurité" du collège visite Fort Béar

DSCF4546.JPG

Ils sont arrivés en minibus mercredi 13 novembre à 9 h, accompagnés de leur professeur principal Muriel Fabre, du collège de Port-Vendres (collège de la Côte Vermeille).

DSCF4550.JPG


Accueillis par le Capitaine Guillou du CNEC ( centre national d'entraînement commando ) ils se sont immédiatement intéressés à la vie militaire, ravis de passer par un vrai pont-levis pour entrer dans le fort.

DSCF4560.JPG

DSCF4563.JPG

Ensuite une petite photo souvenir avec leur professeur principal et le capitaine Guillou avant de passer aux choses sérieuses.

DSCF4553.JPG

A l'intérieur du Fort Béar c'est la guerre : ruines calcinées, barbelés ... le parcours du combattant est un vrai terrain d'entraînement pour de nombreux soldats qui viennent aussi de l'étranger.

DSCF2989.JPG

DSCF3016.JPG

DSCF3002.JPG

DSCF3004.JPG



Qu'est-ce qu'une Classe Défense ?

Les classes de Défense Globale sont un partenariat fort entre une unité militaire et une classe de collège. Intégrées à un projet d’établissement, elles permettent aux élèves de vivre une expérience intéressante et susceptible de les aider dans leur scolarité.

Représentant pour les élèves un volume horaire de deux à trois heures par semaine, sur la base du volontariat, le partenariat entre l’unité et la classe se traduit concrètement par :

        - une correspondance régulière sous forme électronique qui se poursuit même lorsque l’unité militaire est en opération ;
        - une visite annuelle de la classe au sein de l’unité militaire ;
        - le déplacement ponctuel de personnels de l’unité militaire, au sein de la classe, pour témoigner de leur expérience.

Loin d’être des filières de préparation pour les armées, ces classes ont pour vocation de constituer un support permettant de donner plus sens à l’enseignement et faciliter l’apprentissage des élèves en les motivant. Ce dispositif s’est montré particulièrement adapté pour les jeunes collégiens scolarisés dans des établissements classés « réseau ambition réussite (RAR) et  collège et lycées pour l’innovation, l’ambition et la réussite (CLAIR) ».

Le 8 mars 2011, une convention cadre a été signée par les ministères en charge de la Défense et de l’Éducation Nationale afin d’encourager le développement des « classes de défense et de sécurité globales ».

Il existe une cinquantaine de classes de défense globale en France et cinq dans le département des Pyrénées Orientales. Ce chiffre est en progression.
 La classe défense et sécurité du collège de Port-Vendres est parrainée par le 5ème régiment de combat de Pau. Elle compte 14 élèves de 3 ème et 4 ème.
Madame Fabre les prend en charge une heure par semaine pour faire des visites de monuments : meilleure connaissance du patrimoine; des rencontres : approfondissement de la mémoire; des recherches d'articles sur ordinateur qui ont pour sujet la formation sur les métiers de la défense et de la sécurité; les missions de l'armée; les métiers liés à la défense des personnes, des biens, de l'environnement : pompiers, militaires, policiers ...
Chaque année il y a «  un thème », ou bien un domaine que les élèves veulent explorer plus particulièrement, et cette année c'est le domaine de l'air : il est vrai que du Fort Béar, on se croirait dans un avion !

DSCF4554.JPG

DSCF4555.JPG

DSCF4556.JPG

DSCF4561.JPG

Claude Vitou

 

11/06/2014

le fort Béar

IMG_1330.JPG

On le voit de loin, ce fort, au dessus de Port-Vendres, mais son accès est interdit.

DSCF3029.JPG

Ce fort fait partie du système de défense imaginé par Séré de Rivières; avec des forts de retranchement et des redoutes capables de se défendre mutuellement, reliés par des routes stratégiques. Taillefer, La Galline, Les Cinq Cents ... La passe de Port-Vendres devait être bien protégée par de nombreux canons installés dans Fort Béar et capables de tirer à dix kilomètres.

Ce fort a aussi servi de phare avant la construction du phare actuel.

L'armée de l'air y a aussi installé des balises de navigation aérienne.

Il faut dire que la vue est unique.

DSCF3019.JPG

Vers Port-Vendres.

DSCF2986.JPG

Vers Paulilles.

DSCF3007.JPG

Vers la terre.

Depuis 1970 le CNEC l'utilise comme terrain d'instruction.

Malgré les nombreuses restructurations annoncées dans l'armée au niveau national, l'armée reste en terre catalane. Les Pyrénées Orientales constituent un point stratégique que l'armée veut conserver et même améliorer.

 Le seul centre d'entraînement présent sur notre territoire : le CNEC : Centre National d'Entraînement Commando 1er bataillon de choc va en effet être modernisé surtout au niveau du parcours du combattant  du Fort Béar.

Ce parcours est très impressionnant.

DSCF3001.JPG

DSCF2998.JPG

DSCF3004.JPG

DSCF3005.JPG





Des murailles, des barbelés, un pont-levis imposant : la forteresse construite en 1879 paraît imprenable.

DSCF2990.JPG

DSCF3023.JPG



A l'intérieur : un paysage de guerre. Des murs effondrés et brûlés, des cibles, des obstacles, des tunnels : c'est ce parcours très réaliste du combattant qui va être modernisé avec de nouvelles technologies.
Nos soldats entraînés et aguerris doivent en effet pouvoir s'adapter aussi aux moyens de combat actuels.

Claude Vitou