27/06/2014

the Hair artist in Collioure

DSCF2761.JPG

C'est un petit salon, situé au numéro 17 de l'avenue de la gare. Ambiance amicale, presque intime, pourtant le maître des lieux possède un très grand talent récemment récompensé par des prix prestigieux.

DSCF2741.JPG


Il s'agit de Florian Nou, qui après un long passage à Céret dans le salon de Jean-Marie Abat, est venu s'installer à Collioure en juin 2011. Sa clientèle du Vallespir et de la Côte Vermeille l'a suivi. Connaisseuse, elle apprécie son coup de ciseaux désormais internationalement reconnu.

DSCF2745.JPG


Florian Nou a en effet remporté le concours national «  All Star Challenge American Crew  », il est donc champion de France 2014. Cette victoire a été remportée sur 48 candidats de toute la France, pour sa coupe «  Dandy chic » qu'il a nommée «  Authentique  ».Il a été sélectionné parmi les quinze meilleurs du monde par un jury américain.

DSCF2746.JPG

La coiffure est très élégante, sobre et impeccable, et la barbe dure, style maharaja est adoucie par une moustache souple qui frise légèrement sur les côtés.
Mais du haut de ses vingt-huit ans notre champion a aussi remporté le «  Best men's hairfashion » d'Estetica magazine, qui s'est déroulé à Lisbonne le 28 avril devant trois mille personnes. Il va d'ailleurs faire la couverture prochainement de ce prestigieux magazine en tant que «  top trois mondial  » !

IMG_92949510947648.jpeg


Notre coiffeur artiste reste modeste malgré tous ces honneurs : son plus grand souhait est de garder son salon ouvert pendant encore au moins quarante ans à Collioure ...

DSCF2749.JPG


Le salon est situé 17 avenue Aristide Maillol. Renseignements : 0468981660.

Claude Vitou

05/05/2014

le douanier Camille fait des miracles

DSCF5851.JPG

 Camille fait des miracles car les statues qu'il répare sont surtout des statues religieuses. On les lui confie abîmées, cassées, décapitées, tâchées, et il les rend jeunes et jolies ! Il leur parle, les bichonne, les caresse ...

DSCF5852.JPG


Il les nettoie, les repeint, et à l'aide de cordes et de fils de fer leur refait un corps tout neuf. Ensuite il assure le lifting et les belles passeront ensuite chez la coiffeuse et la couturière. En ce moment il s'occupe de sainte Véronique  à qui il a fait une prothèse avec un tube de pvc chauffé et qui est presque prête pour la prochaine procession de la Sanch.

DSCF5850.JPG


En plus d'être chirurgien et esthéticien Camille est aussi un fin botaniste : les roses trémières et les tulipes n'ont plus de secrets pour lui. Il les reproduit en bouts de carrelages, en billes et en goulots de bouteilles. 

DSCF5854.JPG

Il travaille sur un paysage dont le Canigou,en haut, est en hiver et la plaine, en bas est en été : Camille est très fantaisiste, et refait les saisons à sa façon. Il garde son sérieux pour les statues, pour le reste il se lâche un peu.

DSCF5860.JPG


Il est aussi un ébéniste talentueux : il découpe le bois comme de la dentelle. Il fabrique des cloisons, des meubles, des objets...dans son atelier qu'il a bricolé lui même.

DSCF5844.JPG

Il améliore aussi son jardin avec des fleurs en pierres et en coquillages : au moins elles ne se fanent pas et il économise l'eau de l'arrosage !
Et pour finir c'est un ingénieur astucieux : il s'est fabriqué un ascenseur un peu brinquebalant certes; mais qui lui permet d'économiser ses articulations.
Camille Andreu est un vrai génie ! Son atelier recèle plein de trésors présents et futurs : il a encore de nombreux projets. Et un optimisme à toute épreuve, avec toujours une plaisanterie ou une blague pour rire un peu ...

Si vous passez par la rue Romain Rolland, n'hésitez pas à aller lui dire un petit bonjour.

Claude Vitou

18/02/2014

une madrague gaudienne

DSCF1413.JPG

A l'abri des regards mais avec une vue somptueuse sur la mer, au centre d'un jardin luxuriant, il existe un petit coin de paradis : c'est le mas Boutet.
Une végétation très touffue, et des fresques en mosaïques partout, on croit d'abord que le célèbre Gaudi s'est échappé un temps de Barcelone; mais Odette Boutet, la maîtresse des lieux apparaît, et là, on réalise que non : on est bien à Collioure.
Avec son sourire accueillant et chaleureux, elle nous explique son monde, au milieu des vignes et des oliviers.

DSCF1389.JPG

" Mon père était encadreur, alors j'ai grandi au milieu des peintres. Et un jour je me suis lancée moi aussi. De toutes façons il faut toujours que je travaille de mes mains ".
Des ennuis de santé l'ont un temps immobilisée, mais elle est maintenant en pleine forme.

" Là, tu vois, petite, mon petit fils voulait que je lui fasse un cirque. Alors je lui ai fait le cirque des petites lumières, avec la piste, les gradins, les spectateurs et même les resquilleurs tout à fait en haut !"
Elle s'amuse comme une enfant, Odette, mais on se rend compte d'emblée que la personnalité est forte, et que le talent est immense.

                                                                        

DSCF1365.JPG


" Là, c'est mon tableau grec - je m'amuse à peindre; mais je fais aussi du fusain. Je peins des tableaux mais aussi les murs. Tu as vu la grande fresque sur la fabrication de l'huile ?

                                                                        

DSCF1424.JPG

Et puis aussi je travaille la pierre ou la terre cuite. Je sculpte aussi - j'aime beaucoup le bois. Et puis la mosaïque avec tous les carrelages que je récupère. Et puis aussi du vitrail : du verre à vitrail collé sur une vitre : c'est joli, non ? "

                                                                      

DSCF1410.JPG

DSCF1373.JPG


Odette a aussi beaucoup d'humour en plus de sa fantaisie.
" Là, ce sont les têtes des gens que je n'aime plus " s'amuse-t-elle. Mais non, c'est juste pour rigoler, je les ai rangées un peu à l'écart, c'est tout.
Odette cultive ce côté " enfant " au milieu de ses poupées et de son fouillis. Mais attention : une enfant passionnée et ses passions sont multiples : les poupées et les livres, les mamans dinosaures et les dragons qui crachent, les animaux et les humains.
Elle ne descend plus souvent au village car elle est trop bien dans son petit domaine. Elle a fait juste une exception : la seule exposition de sa vie à la boutique " Itaque " de Collioure le 20 décembre.

" J'ai eu beaucoup de succès, tu sais, j'ai presque tout vendu ! "

                                                                             

DSCF1381.JPG

DSCF1391.JPG

                                                                                                                                                   

Mais pour l'instant elle préfère se souvenir des barques catalanes, des vendanges à la mule, des porteuses de fagots, des ravaudeuses de filet ... Le temps où elle allait se promener dans les rochers avec son amoureux ... Notre BB locale a dû en faire courir plus d'un !!

La Belle reçoit toute l'année sur rendez-vous : Mas Boutet : 0620805280

Claude Vitou

10/02/2013

Les 20 personnes qui ont fait l'actualité en 2012

DSCF4980.JPG

 Hélène Chauchard

Depuis une douzaine d'années, elle aide bénévolement tous les collégiens et les lycéens qui le désirent à faire leurs exercices de math; elle accompagne au clavier  la chorale en catalan du Campanar Sardanista; elle aide aussi les débutants du club informatique et elle vient de créer une nouvelle chorale qui chante des variétés françaises : la Musicole, qui dépend de l'association: Les Amis de la Musique de Collioure.

DSCF8891.JPG

Esaïe Damhane

Il a quatorze ans, il est en quatrième, et il fait déjà partie de nombreuses associations : le Campanar Sardanista, la Confrérie de la Sanch ...Il chante les goigs dels ous; il participe à toutes les animations: fête des voisins, décorations de Noël. Il aide tout le monde dès qu'il y a besoin d'un coup de mains : pour le bricolage, le jardinage et même la pêche. Il veut être paysagiste plus tard, à Collioure bien sûr. Cette année grâce à lui la rue Taillefer a été super illuminée.

DSCF9052.JPG

Pierre Laroque

Président du Tennis Club Municipal de Collioure depuis 3 ans, club où il est moniteur depuis 2001. Il anime chaque année le tournoi adulte en juillet et jeune en août et assure toute l'année une animation par mois. La plus célèbre est la Bodéga Champagne pour le réveillon du 31 décembre. Grâce à lui ce club est toujours aussi sympathique et convivial et nos joueurs améliorent joyeusement leurs performances.

DSCF8893.JPG

Marc Gilmant

Président du Ciné-Club qu'il anime toute l'année, ce photographe fauve a beaucoup de talent. Il vient d'ailleurs de gagner le concours de" Collioure dans le viseur". Ses photos sont célèbres car son travail autour de la lumière et des couleurs pour tendre vers l'abstraction a pour résultat une oeuvre proche de la peinture. Il va continuer sa série de portraits passé/présent en 2013; ainsi que des expositions sur Paulilles, les voiles, le vin et l'abstraction.

DSCF8628.JPG

 Pierrette Figueres

Responsable de l'antenne de Collioure de la Croix Rouge Française depuis plus de 10 ans, souriante et dynamique, elle est toujours prête pour un brin de causette et un peu de chaleur humaine. Elle anime ce relais tous les vendredis après-midi  de 14h 30 à 17 h rue de l'aire au Faubourg. Elle organise aussi 2 fois par an les braderies sur la placette, et un vide-grenier.

DSCF8633.JPG

Robert Batlle

C'est un homme orchestre : il s'accompagne au clavier qu'il transporte sur sa camionnette spécialement aménagée et il chante tous les tubes qu'on peut reprendre en choeur : pas une sardinade du club de rugby sans Robert. Il fait aussi partie de la Croix Rouge et du Club d'Informatique où il aide nos seniors à se perfectionner dans la photo numérique. Et il travaille encore sur sa maquette de la ville de Collioure qui occupe toute la surface de son garage !

DSCF8967.JPG



  Anne-Marie Weille

Présidente du club de randonnées, cette sportive est souvent par monts et par vaux et toujours prête pour de nouvelles aventures : organisations de sorties et de voyages : Antilles, Maroc, Chine ...et de nouveaux sports comme la marche nordique. Elle est concernée par l'intérêt environnemental et par la sauvegarde de nos paysages : débroussaillage et balisage de nos sentiers sont aussi au programme des sorties.

DSCF8882.JPG



 Bernard Lassère.

Dentiste à Collioure pendant 39 ans il s'est lancé l'année dernière dans la littérature. Il continue à oeuvrer pour Collioure au travers de l'association " Les Amis de Collioure " dont il est président depuis 2009. Cette association organise 8 conférences par an et 1 voyage; et contribue à sauvegarder l'histoire, la culture et les arts de la région.

DSCF7903.JPG

 Miguel Montargès

Il a la tête dans les étoiles notre astrophysicien, depuis son passage par l'école communale de Collioure et par le lycée Arago, le chemin parcouru est gigantesque. Avec sa compagne Mélody Sylvestre, ils organisent chaque année à la fin du mois d'août le festival : " de la plage aux étoiles". Pendant  4 jours, au Centre Culturel, c'est un franc succès : nous voyageons avec délice dans cet univers de l'infiniment grand, sur la lune ou sur " Bételgeuse" avec des expositions et des conférences, et nous revenons sur terre un peu plus savants.

DSCF7792.JPG



 Charlotte Claude

Elle a fait le buzz le 16 août avec la flashmob qu'elle a organisée.Tout le monde s'est levé pour Charlotte : les femmes, les hommes, les jeunes, les séniors, les enfants, les ados, les commerçants et les artisans, les retraités et les actifs.The évènement !! Diplômée de l'école internationale de jazz Rick Odums, notre bombe colliourenque continue sa carrière à Paris avec la Compagnie Emoi.

DSCF8764.JPG



 Jean-Michel Récassens

Notre plombier écolo - il a eu la première voiture électrique du département - est sur tous les fronts de l'animation, du sport et de la bonne humeur. Il est à la fois exégète du calendrier Maya, manager de l'équipe junior de rugby de la Côte Vermeille, et homme de spectacle comme le montre la photo.

DSCF6435.JPG

Laetitia Pietri-Géraud

Vigneronne dynamique et souriante, elle est toujours partante pour toutes les manifestations autour de cette activité si importante pour notre ville. Elle a participé entre autres l'année dernière, au premier grand rassemblement des caves particulières du cru Collioure - Banyuls. C'est l'association "du Vin dans les Voiles" ( 24 domaines) qui s'est réunie au mas Reig pour une grande fête. Cette année d'autres caves de Collioure vont lui emboîter le pas.

DSCF8483.JPG

Vincent Torguet

Notre célèbre joailler de l'avenue de la gare s'est lancé cette année dans la sculpture de résine. Pour un coup d'essai ce fut un coup de maître car la municipalité lui a acheté sa nouvelle Marianne qui trône désormais dans la salle des mariages. Vincent a fabriqué aussi des fèves en métal précieux pour la boulangerie " la . mi . do . ré ", ce qui a fait quelques rois heureux.

DSCF8196.JPG



 Jean-Louis Vila

A la fois célèbre et facétieux, il essaie sur la photo de se cacher derrière une sculpture de Vincent Torguet car on lui a dit que c'était son portrait ! Il fait le modeste mais on trouve ses tableaux dans toutes les bonnes galeries et musées du département, de Collioure à Céret en passant par Perpignan. Un pilier de l'art contemporain colliourenc.

DSCF9076.JPG



 Agnès Ferrer

A droite sur la photo, en compagnie de sa fidèle collaboratrice Lydie Raynal. Elles sont responsables toutes les deux de l'esprit familial et chaleureux de notre maison de retraite : La Résidence Catalane. L'année 2012 est l'année de tous les travaux : un important agrandissement ( 21 lits Alzheimer) va compléter l'accueil des 47 lits existants et des 4 places de jour. Accueil permanent ou temporaire mais toujours convivial et sympathique.

DSCF7425.JPG



 Joséphine Matamoros

Conservatrice en chef du patrimoine, elle a fait un malheur avec l'exposition Léopold Survage qu'elle a organisée cet été : 13800 visiteurs ! Elle a souligné l'importance des femmes dans l'oeuvre de Survage, et, préoccupée par l'importance du rôle des femmes dans l'économie de notre village, elle compte réitérer l'exploit avec l'exposition:" Pignon et ses catalanes" qu'il a peintes dans les années 45,46 à Collioure. L'exposition est prévue pour le 1er juin.

                                                                    

DSCF9066.JPG

 Jean-Claude Ducatte

Le chevalier de Saint-Elme. Il se défonce pour son château, propriété de sa famille depuis 1927, et qui a nécessité pendant de longues années d'énormes travaux pour améliorer son accessibilité, sa visibilité, son attractivité et le confort de ses visiteurs. Tout cela commence à porter ses fruits et le nombre de visiteurs ainsi que l'amplitude des heures d'ouverture ne cessent de croître.Toujours plein de projets en tête, Jean-Claude Ducatte prépare pour cet été une exposition sur la menace Turque en méditerranée au XVI ème siècle.

                                                                        

DSCF6912.JPG



 Robert Bonet

Il a changé de lieu si souvent qu'il joue un peu à cache-cache avec ses clients depuis presque 30 ans qu'il exerce à Collioure. Cette année, après une courte absence, il a encore déménagé. C'est désormais au 10 rue Bertelot qu'il encadre tout Collioure qui a enfin retrouvé son encadreur.

                                                                      

DSCF8525.JPG


 Jean-Paul Fabre

Le dernier Matador de Collioure, il contribue à perpétuer la tradition taurine de la ville. Mais il est aussi sur d'autres fronts : Super Héros, fabriquant de churros, ou bien même musicien de la fanfare, c'est un personnage incontournable de la fête colliourenque.

01_déjeuner sur l'herbe_2.jpg



 La Fanfare des Bizar-s

Elle aura quarante ans l'année prochaine mais sa jeunesse est éternelle. Elle est indissociable de tout évènement à Collioure et fait partie intégrante de notre environnement. Grâce à elle le moindre vernissage ou évènement sportif ou culturel se transforme immédiatement en joyeuse fête.

Il est vrai que par leur bonne humeur, leur action, ou leur engagement; toutes ces personnalités ont contribué à la qualité de vie exceptionnelle qu'on a à Collioure; à l'animation de la cité et à son rayonnement au delà de nos frontières. Mais il est vrai aussi qu'il a fallu en sélectionner 20 : Que ceux qui ne sont pas sur cette liste se consolent, ils figureront sur la liste de 2013 !

Claude Vitou

09/01/2013

Collioure/Banyuls : égalité 14/14 pour Chantal Lebret

DSCF8710.JPG

DSCF8718.JPG

C'est vrai qu'elle est installée confortablement dans un atelier sur le port de Banyuls dans un local offert par la mairie, depuis 14 ans; mais vu le nombre de clochers dans la vitrine, quelques pinceaux sont restés à Collioure où elle a passé aussi 14 ans.

Le clocher, des barques, des vignes, des maisons de pêcheurs ... et aussi bien sûr les arches de Banyuls sur lesquelles elle a une vue directe et la fête des vendanges dont elle a signé l'affiche officielle en 2009. 

Chantal Lebret dessinait depuis toujours, et elle a appris à peindre à Collioure, en particulier en suivant les cours de Didier Saby. Elle a exposé au Luxembourg, en Italie, à Paris, à Toulouse, à Perpignan; mais c'est à Banyuls, dans son antre coloré, qu'elle se sent bien, entourée par ses toiles et ses chats.
Son travail  évolue depuis des aquarelles très précises - qui ont toujours autant de succès - jusqu'aux limites de l'abstraction très colorée avec des reflets métalliques argentés ou dorés. Des petits rectangles, très vifs, qui s'accolent, se croisent, s'entrechoquent tellement ils sont serrés.

DSCF8713.JPG

La photo 3 représente une oeuvre récente.
Complètement passionnée, elle passe sa vie à peindre, et quand on sort de l'atelier au moment du couchant : le ciel est rose et turquoise, la silhouette gris foncé de la montagne se détache au loin, la lune monte lentement et la mer reflète tout ça ... On comprend d'où lui vient son inspiration !

Renseignements : Atelier Art Expo, les Allées Maillol, 66660 Banyuls-sur-Mer ou bien : chantal.lebret@sfr.fr; www.cdeco-art.fr.

Claude Vitou

26/04/2012

Notre encadreur nous manque

DSCF6911.JPG

Robert Bonet.

cadre,encadreur

Photo Marc Gilmant.

Mais Robert a rangé tous ses outils, toutes ses baguettes; pour assurer durant la saison la réception de l'hôtel : La Bona Casa, 20 av de la République : Photo 2.
Pendant 25 ans il a encadré tout Collioure ! Dans 5 ateliers différents, toujours au centre ville, au hasard des possibilités des baux commerciaux...

Ce n'était pas toujours facile de changer de lieu si souvent, mais la clientèle suivait toujours...Une fois le tableau acheté, il fallait bien l'encadrer ! Mais comment allons-nous faire désormais ?
Robert devrait écrire un livre avec toutes les rencontres qu'il a faites; tous les travaux effectués en collaboration avec les artistes, toutes les anecdotes qu'il a en réserve ...
Une légère émotion passe à l'évocation de son travail avec MA2F ( Marc-André 2 Figuères ); un petit sourire pour le mauvais caractère de Julien Py qui ne supportait pas la concurrence; une certaine amitié pour Louis Lasbouygues.

Il a bien connu aussi Pierre Chartron , Camille Ferrer, Tadet Boronski,Balbino Giner. Tous ces peintres qui ont marqué Collioure et qui ont participé à sa renommée.

Le Château et le musée.
Robert a aussi travaillé pour la grande exposition " Matisse " qui a eu lieu en 2005. On a fait appel à lui pour encadrer le portrait de Terrus.

Et pour le musée, il a confectionné des cadres en chêne, avec des fonds de cadre pour pouvoir passer d'une exposition à l'autre, avec différents " passe-partout ".

Quand on travaille pour un musée il faut se déplacer : les oeuvres n'ont pas quitté leur lieu d'exposition, c'est Robert qui s'est déplacé : disponible, agréable, souriant...
" - Robert, est-ce une révérence définitive ? "

Réponse énigmatique : " Il ne faut jamais dire jamais ". Affaire à suivre : Robert n'a pas jeté tous ses outils.

Claude Vitou

28/01/2011

Sur la colline Pams, Luc cultive l'amour des ânes

Quinette, Singla, Rasta, Nin et Pomponnette sont devenus des célébrités locales, à la grande joie de leur propriétaire Luc Pous. Portrait

 

ânes, Pams, Collioure, Luc Pous

Sur les flancs de la colline Pams, aux abords du chemin en terre qui mène au fort St Elme, un petit enclos se profile à l'ombre des oliviers. Des 'hi han' répétitifs interpellent les passants. Ce sont les cris des ânes de Luc Pous. Ce jeune propriétaire également viticulteur dans la cité des peintres s'occupe de ses bêtes quotidiennement. Il y a quatre ans, Luc a redoublé d'efforts car l'ânesse Quinette a mis bas, un 31 juillet aux alentours de 8 heures du matin, d'un bel ânon Nin ! Nin signifiant petit en catalan est né dans le maquis colliourenc, avec une belle robe grise.

 

ânes, Pams, Collioure, Luc Pous

Au bonheur des ânes. Luc a toujours rêvé de posséder des baudets : ces animaux sont empreints de gentillesse, d'humilité, et de plus, ne rechignent pas au labeur. C'est aussi une excellente manière de perpétuer les traditions des anciens.  En effet, au début du siècle dernier, les ânes ont été très utiles au développement économique de la cité : portage du sel et des poissons, mais aussi seul moyen de transport pour emprunter les sentiers escarpés des vignobles catalans, ils ont fourni une aide précieuse lors des divers travaux agricoles : labourages, vendanges...

ânes, Pams, Collioure, Luc Pous

Luc a alors recherché désespérément un couple d'ânes et une mule, et c'est au travers des annonces d'un journal qu'il a trouvé son bonheur au début du mois de mai 2004.

 

 

Un enclos privé. Le couple d'ânes, originaire de Baillestavy et la mule d'Olette - Evols, une fois en contact avec leur nouveau propriétaire ont été baptisés Quinette, Singla (sanglier en catalan), et Pomponette. Puis, Luc les a vaccinés et pour lutter contre le vol et les pertes d'animaux, les a déclarés à l'Hara (Centre de recensement des ânes tatoués qui portent une puce électronique). Ensuite, l'heureux propriétaire a adressé un courrier à la municipalité afin de trouver un lieu adéquat pour ses animaux. Après accord du maire Michel Moly, Quinette, Singla et Pomponette ont aménagé sur un terrain appartenant à la commune, les vignes coupe-feu proches du St Elme. En juin 2005, un premier ânon est né : Rasta. Mais à cause des dangers alentours tels que sangliers, renards ou faisans, les ânes se sont échappés et cela a entraîné des plaintes de particuliers. Alors Luc désemparé, a une fois de plus, fait appel à la municipalité afin de placer ses bêtes dans un endroit sûr. Ainsi, le maire lui a prêté un terrain à l'ombre des oliviers de la colline Pams, près du moulin à vent.

ânes, Pams, Collioure, Luc Pous

Aux petits soins. Luc, parfois accompagné de Michel Guingois, artiste peintre local, s'affaire à donner à manger et à boire à ses animaux, et de temps en temps, il les change d'enclos :  « Cela représente beaucoup de travail, en moyenne, je passe près de quatre heures par jour avec eux ! ». Muni d'arrosoirs, il arpente le sentier sous le soleil brûlant pour aller chercher de l'eau à la source du moulin, il transporte ainsi près de cent litres d'eau pour abreuver ses bêtes et humidifier le petit dernier : «  Je tiens à remercier Michel Moly qui m'a généreusement offert le droit de tirer de l'eau ».

ânes, Pams, Collioure, Luc Pous

Les ânes et la mule vivent en totale liberté, dans ce carré de nature, ils mangent ce qui pousse sur le terrain, parfois Luc leur prépare un succulent repas de fête composé de ...carottes !

Hors saison, la troupe de baudets aménage sur la butte du parking du Glacis où ils broutent l'herbe des lieux, une manière écologique et originale de désherber le coin !

ânes,pams,collioure,luc pous

 

Burros de Cotlliure. Lorsqu'on lui demande s'il a des projets avec ses ânes, Luc s'exclame : « Bien entendu ! En premier lieu, je souhaiterais remettre au goût du jour les vertus des ânes au travers des métiers ancestraux tels que la vigne ou la pêche. Puis, j'aimerais organiser des promenades ou des randonnées en partenariat avec les artistes peintres de la cité, histoire de croquer la nature comme le faisaient Hanicotte et ses classes artistiques en plein air. Mais, un autre projet se profile pour Luc celui de devenir Berger à Collioure sous les flancs de Dugommier. Pour cela, Luc manque de moyens et lance un appel : « Je manque de matériel agricole, notamment un labourage à traction animale, si l'on pouvait me donner un coup de main en me fournissant ces outils essentiels, je serais comblé. Et si certaines personnes souhaitent donner des carottes, des pelures de fruits et de légumes pour Quinette, Singla, Rasta, Nin et Pomponette, un bac vert est à la disposition de tous, à la rue du Soleil, face à l'atelier Guingois. Alors, pour moi le bonheur sera dans le pré !

 

 

Pour les dons de matériel et contacter Luc : 06 14 63 74 98. Vous pourrez aussi rencontrer Luc à la Fête de la Brebis de Montesquieu le 22 mai 2011.

Texte et Crédits Photos Barbara Delacre

12:09 Publié dans portrait | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ânes, pams, collioure, luc pous | | |