22/06/2012

Vernissage de l'exposition Survage

Cette exposition de Léopold Survage est tellement importante qu'il y a eu en fait 2 vernissages : le premier le vendredi 15 juin à 18 h pour les Colliourencs;

exposition,vernissage

DSCF7431.JPG

et le deuxième le samedi 16 juin à 11 h avec toujours le maire Michel Moly et la conservatrice en chef du patrimoine : Joséphine Matamoros et aussi Christian Bourquin : président de la région Languedoc-Roussillon, sénateur ;

DSCF7432.JPG

et la petite nièce de Léopold Survage : Anne-Marie Divieto.

DSCF7458.JPG

Ces deux manifestations ont eu beaucoup de succès, et notre petit musée d'art moderne a fait le plein.

musée


C'est un évènement à ne manquer sous aucun prétexte : soixante pièces, venant du monde entier, présentées de façon magnifique, souvent pour la première fois.

Collioure a en effet marqué l'oeuvre de Survage et a joué le rôle d' un révélateur entre le classicisme et le cubisme. Ici: pas de couleurs fauves, mais beaucoup d'ocre et de gris, des couleurs douces même si les contours noirs sont quelquefois très marqués.

Des scènes de la vie quotidienne, des marchandes de poisson, des " porteuses " avec leur fardeau sur la tête, des femmes à la fenêtre, et la méditerranée à l'horizon coupé par l'architecture des maisons.
On s'amuse à retrouver dans beaucoup de tableaux des " petits signes" du peintre comme la silhouette de la porteuse, la feuille, l'oiseau ... Ces femmes sans rides, coiffées de voiles noirs, aux énormes mains bénissantes .

C'est à la fois mystique et émouvant.
Survage a bien observé Collioure, ses barques, ses mouettes, ses petites maisons. Il est venu de 1925 à 1932  chez Pauline Quintana et c'est lui qui est à l'origine de l'extraordinaire collection de peinture de René Pous.

Christian Bourquin a félicité Madame Matamoros pour ce travail spectaculaire; content d'avoir augmenté le budget de la culture de 13 %, ce qui a permis une exposition de cette envergure ...

Malgré ces temps de crise.

Claude vitou

10/01/2011

Les voeux de Michel Moly 2011

L’incontournable cérémonie des vœux du maire Michel Moly, s’est déroulée au centre culturel, en présence de la présidente du conseil général, Hermeline Malherbe, qui, malgré un emploi du temps chargé, a fait un détour vers la cité des peintres, pour souhaiter en préambule de la cérémonie, ses meilleurs vœux à la population colliourenque.

voeux 2011 039.jpg

Médaille de Bronze du courage et du dévouement. La cérémonie de vœux a débuté autour de multiples remises de prix et récompenses.

 

voeux 2011 014.jpg

 

Ainsi, deux gardes municipaux, Michel Denohic et Alexandre Gabet, ainsi qu’un Colliourenc Serge Nicolaeieff se sont vus remettre par la présidente du conseil général Hermeline Malherbe et Michel Moly, maire de la ville, la médaille de bronze pour acte de courage et dévouement. Courage, dont-ils ont fait preuve en portant secours à un septuagénaire originaire de Bourgogne, Boris Mitzaikoff, en train de se noyer lors de la tempête du 10 octobre dernier. Cette distinction décernée au titre du courage et du dévouement a été attribué par arrêté préfectoral, par Jean-François Delage, préfet des PO, en date du 22 novembre 2010.

Concours Collioure Ville Fleurie.

 

voeux 2011 033.jpg

 

Ensuite, les gagnants du concours de Collioure, Ville Fleurie ont été dévoilés au public. Dans la catégorie Balcons et Terrasses, le premier prix de 100 € a été attribué à Cécile Irthum, le deuxième prix d’un montant de 80 € a été décerné à Madeleine Maso, Denise Snodgrass a remporté le 3e prix d’une valeur de 70 € et Alberte Celerier a décroché le 4e prix soit 50 €. Dans la catégorie Jardins Fleuris, Louis Francès a remporté le premier prix de 100 €. Robert Figures a pris la deuxième place du podium avec un chèque de 80 € et Denise Daubis a décroché le 3e prix d’un montant de 70 €.

Concours Photo.

 

voeux 2011 036.jpg

 

Concernant, la remise des prix du Concours Photo de la ville. Le thème de la famille qui a été choisi par les organisateurs pour l’exposition ‘Collioure dans le viseur’ et le concours photo de la ville de Collioure a engendré une moins forte participation que les précédentes éditions. Cependant, de belles et intéressantes photographies ont été proposées avec une approche très différente du sujet.

Cela a incité le jury a innové, en remplaçant le 1er prix et le 2e prix qu’il avait à élire par 3 prix ex-aequo. Voici donc les lauréats primés par le jury : Jean -Louis Thore pour une représentation plutôt classique mais très parlante d’une famille réunie sur les hauteurs de Collioure. Olivier Nimier, pour son sympathique clin d’œil qui n’est pas sans rappeler les campagnes publicitaires d’une célèbre marque de vêtement. Et Laure Delmas Rouanet pour une allégorie poétique de la famille avec une main de cartes catalanes,  soigneusement rangées par familles. Ces trois auteurs ont reçu un chèque de 300 €. Le prix du public a été décerné à Michel Hagneré pour sa photo évoquant la pêche à l’oursin en famille. Il lui a été attribué un chèque de 200 €.

Un appel est lancé à tous pour dégoter le nouveau thème de la 19 ème édition de Collioure dans le Viseur, mais attention, il faut que ce thème fonctionne aussi bien pour le concours que pour les documents anciens. Pour mémoire, voici les thèmes déjà abordés : Portrait Architectural; Galerie des Portraits; C'est la fête à Collioure; Le charme des commerces; Colliourenc, Pêcheur et vigneron; A collioure ça bouge; L'habit et le moine; Collioure au rythme du sport; Collioure, comme on le voyait, comme on le voit; Collioure, ville de traditions; Femmes à Collioure; Enfants à Collioure; Collioure ville d'art et d'artistes; Collioure bizarre, Collioure insolite; A Collioure, il fait bon vivre; Collioure avant et après Vauban; Collioure sur Mer; Vos meilleures photos de Collioure; Scènes de famille.

Les voeux du maire.

 

voeux 2011 003.jpg

 

Le discours de Michel Moly s’est porté sur l’ambiance austère et les doutes provoqués par la crise économique et sociale en France : « Eh bien, il est vrai, il est vrai encore aujourd’hui, au seuil de l’année 2011, que notre monde désenchanté est de plus en plus difficile à maîtriser…Certes, le futur est incertain, notre avenir est comme obscurci par tant d’incertitudes… Et cependant, mes chers amis, je voudrais, je veux vous affirmer qu’au sein de nos préoccupations, il nous reste une voie. Un chemin est possible… Rappelons - nous la lumineuse recommandation que nous a faite notre ami Antonio Machado ‘Voyageur, le chemin est tracé par tes pas, c’est tout…Voyageur, il n’y a pas de chemin, le chemin se fait en marchant’. »

Puis, Michel Moly a lancé un appel à tous à moins d‘individualisme : « Au seuil de cette nouvelle année, sachons dire non aux attitudes et aux propos pessimistes porteurs d’un individualisme stérile. Eh bien, notre pays, la France, les Pyrénées Orientales, le canton de la Côte Vermeille, Collioure sont toujours à construire. Et cela ne peut se faire qu’en marchant : Savoir être ensemble, être soucieux d’une forte cohésion sociale, relier ce qui est tissé ensemble, rechercher sans cesse un vivant consensus sur les valeurs, nos valeurs traditionnelles et républicaines…» Le magistrat de la ville a également mis l’accent sur la diminution des ressources de l’Etat face aux besoins croissants tels que : créations d’emplois, logements sociaux, accompagnement efficace des seniors le plus souvent dépendants, conditions meilleures d’enseignement… Puis, il a rappelé les deux points essentiels de la démocratie : le devoir de voter et la nécessité de prendre part à la vie sociale, le souci de s’exprimer.

Le maire Michel Moly a conclu son discours par «  Au-delà des sourires, des vœux et des embrassades, nous ne devons pas nous endormir. Nous avons à être des ‘éveilleurs’ ».

La manifestation s’est terminée autour d’un apéritif dînatoire concocté par La Cuisine.

07:00 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voeux, maire, récompenses | | |