27/02/2015

Hommage de plus en plus important à Antonio Machado

DSCF4898.JPG

La forte tramontane de ce dimanche 22 février 2015 n'a pas entaché le succès de cette journée du 76 ème hommage à Antonio Machado et à Miguel Martinez.  

DSCF5494.JPG

Le centre culturel a fait le plein dès le matin.

                Il faut dire que ces dames de la FAM - Fondation Antonio Machado - sont très dynamiques et très enthousiastes.

DSCF5499.JPG

Joëlle Santa Garcia présidente de la FAM

DSCF5519.JPG

Soledad Arcas Jorda - vice présidente - et Bastien Cases professeur d'Espagnol au collège Marcel Pagnol.

DSCF5492.JPG

Paul Combeau véritable pilier de la Fondation.

DSCF5515.JPG

Jo Figuères dont la maman recueillit Antonio à son arrivée à Collioure.


Au delà des différentes conférences et tables rondes consacrées au grand poète, la nouveauté cette année est la gracieuse participation de la chorale de Collioure à cette journée. La chorale " Musicole" sous la direction d'Hélène Chauchard a en effet interprété des chants français, espagnol et catalan; s'associant ainsi pleinement à cette journée Machadienne organisée par la FAM .

DSCF5509.JPG


L'autre nouveauté est le grand nombre de collèges : treize ( il n'y en avait que deux l'année dernière ) présents au concours du prix des collégiens.

DSCF5514.JPG

Les collégiens sont très doués.

DSCF5510.JPG

2ème et 3ème prix

DSCF5501.JPG

L'affiche gagnante 2015.

Des collèges de toute la région ont participé et même un espagnol. Les délibérations pour choisir les trois meilleures affiches parmi les soixante-seize présentées ont donc été nombreuses mais les lauréates étaient manifestement ravies de leurs prix ( casques, tablettes et appareils photos ) mais aussi très fières d'avoir participé à l'aventure ainsi que leurs professeurs qui ont ainsi démontré la pertinence de la pédagogie de projets.


DSCF5535.JPG

Bastien Cases, Soledad Arcas Jorda, les lauréates et leurs professeurs.

Renseignements, informations : 0485920473 fondationantoniomachado-collioure@laposte.net

Claude Vitou

21/02/2015

L'esprit de Charlie souffle sur Collioure

jpeg.jpg

Claude Vitou a publié le dessin de Ben Aslam

 

02/02/2015

une famille en or : Les Desclaux

DSCF5378.JPG

Malgré le froid pluvieux d'une soirée de fin janvier, tout le monde était là pour assister à la remise du Mercure d'Or, attribué à l'entreprise Anchois Desclaux : une entreprise familiale depuis cinq générations.
Cérémonie solennelle avec la présence de nombreuses personnalités, mais aussi chaleureuse, sympathique et même émouvante : les Desclaux savent recevoir, peut-être parce-qu'ils ont beaucoup donné et Mercure n'est-il pas le dieu du commerce ainsi que la planète la plus proche du soleil ?

DSCF5426.JPG

Le film de Jo Figuères est projeté aussi lors de visites à la boutique.



Un petit film réalisé par Jo Figuères était projeté en préambule : l'histoire de l'Anchois de Collioure de 1903 à nos jours. Les barques catalanes, les ravaudeuses de filet, puis les chaluts ... et la merveilleuse adaptation des Desclaux qui ont su chaque fois faire les bons choix pour perpétuer ce merveilleux savoir-faire et pérenniser la célébrité de notre petit engraulidé Colliourenc. Même si l'anchois se fait de plus en plus rare en Méditerranée, les stocks viennent aussi de l'Atlantique et l'effiletage, la maturation et le saumurage sont la particularité de la salaison des anchois à la Colliourenque.

DSCF5406.JPG

DSCF5408.JPG



Ensuite Jean-Pierre Navarro, président de la CCI de Perpignan et des Pyrénées Orientales, a rappelé ce qu'est un Mercure d'Or : une récompense des meilleurs commerçants de France, reconnus pour leurs performances selon différents critères : dynamisme, innovation, formation des jeunes, création d'emplois et contribution au développement économique de leur ville. Le jury national qui décerne ces Mercures d'Or tant convoités est présidé par le président de CCI de France.
Bernard Fourcade, président de la CCIR Languedoc-Roussillon, a insisté sur la difficulté à obtenir une telle récompense et exprimé sa joie et sa fierté que cette haute distinction récompense la «  Maison Desclaux  » pour ses cent-dix ans de travail et d'inventivité.

Puis il y a eu Jean-Marie Malherbe, directeur général adjoint du Crédit Agricole : Monsieur «  Labanque  » comme l'appelle Rémy Desclaux, qui a évoqué le rôle essentiel d'un partenariat fidèle.

DSCF5413.JPG

Rémy et Monsieur Labanque : Jean-Marie Malherbe du Crédit Agricole.



Michèle Roméro - première adjointe à la mairie de Collioure - a résumé tout ça; Michel Moly était là pour la construction de la nouvelle usine en 1998 sur la zone de Cap Dourats sur les hauteurs de Collioure; madame la préfète, toujours présente pour féliciter les forces vives de ce département dont elle est très fière a souligné l'élégance du geste artistique de la disposition des anchois en couronne dans les bocaux et enfin, Rémy Desclaux est intervenu pour conclure toutes ces mondanités.

DSCF5409.JPG



Un vrai pro, ce jeune Rémy. Après les remerciements d'usage il a su déclamer toute son admiration à ses ascendants avec beaucoup d'humour et de tendresse. Rugby, viticulture, et même peinture ( les Desclaux sont des collectionneurs éclairés) il sait allier les bonnes valeurs traditionnelles aux nouvelles technologies pour développer la vente en ligne et se tourner vers l'avenir avec enthousiasme et entrain.
 
On a eu aussi la séquence émotion avec François qui a rendu hommage à son arrière grand-mère : Anna Serre qui a travaillé à l'usine de salaison depuis l'âge de dix ans jusqu'à la fin de sa vie.

DSCF5423.JPG

DSCF5419.JPG

DSCF5421.JPG



Une totale réussite, cette soirée, surtout que le buffet concocté par le traiteur Philippe Mèle de Canet était lui aussi à la hauteur avec en vedette bien sûr les anchois Desclaux.

DSCF5431.JPG

Robert : La Classe.

DSCF5403.JPG

François : L' Emotion.

DSCF5412.JPG

Rémy : La Relève.

DSCF5303.JPG

La boutique dirigée par Annie.

DSCF5306.JPG

Qui pourra peut-être se reposer un peu ...

DSCF5301.JPG


Anchois Desclaux, 114 carrefour du Christ, Collioure. www.anchoisdesclaux.com


Claude Vitou

22/01/2015

Julien Descossy au musée jusqu'au 15 mars 2015

DSCF4298.JPG

Malgré quelques infiltrations dues aux récentes intempéries l'exposition «  Ecran total  »de Julien Descossy est toujours à voir au musée d'art moderne, villa Pams, route de Port-Vendres jusqu'au 15 mars.

DSCF4969.JPG


Julien Descossy a travaillé en résidence à Collioure pendant près d'un an et les soixante dix toiles exposées sont le reflet de ce séjour au cours duquel l'artiste a étudié surtout l'environnement, les baigneuses et les barques catalanes.

DSCF4412.JPG

DSCF4398.JPG


Les paysages sont exposés sous des angles inhabituels et inattendus, on frôle parfois l'abstraction; et les dégradés de violet et de vert, complétés par de l'ocre orangé sont admirablement restitués, de même que les corps offerts de ses baigneuses.

DSCF4400.JPG

DSCF4402.JPG

DSCF4397.JPG

DSCF4409.JPG

Procession de La Sanch.


Enfin il y a les barques, rondes, ventrues, satinées, adoucies par le temps : on a envie de les caresser ...

DSCF4395.JPG

DSCF4407.JPG


Cette remarquable exposition vaut vraiment le détour. Le musée est ouvert de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Fermé le mardi. Renseignements : 0468821019.

DSCF4406.JPG

Claude Vitou




15/01/2015

Michel Tisnès au Château Royal

DSCF5013.JPG

L'exposition a lieu dans la chapelle du château, merveilleux écrin pour mettre en valeur cette œuvre qui mérite absolument le détour.

DSCF4992.JPG


Il a bien caché son jeu, le discret Michel Tisnès, et cette exposition est une véritable révélation d'un talent fou qui a mis longtemps à éclore mais qui maintenant est bien là et qui ne va pas s'arrêter de sitôt.

DSCF5009.JPG

La foule est nombreuse au vernissage.

DSCF5005.JPG

DSCF5280.JPG


Au départ, au premier regard, on voit de l'Art Brut : de la récupération de bois, de ferrailles, de vieux objets assemblés dans des carrés de bois, eux mêmes encadrés par des rectangles, avec des bateaux colorés un peu naïvement ...

DSCF5269.JPG


Mais quand on s'approche on réalise vraiment le long travail accompli et l'objet prend un autre statut dans la l'œuvre d'art : les peintures, les collages, les assemblages, les regards, les mains, les os, les crânes, les serrures, les miroirs, les cœurs, les lèvres ...

DSCF5271.JPG

DSCF5272.JPG

DSCF5274.JPG

DSCF5276.JPG

Tout prend un nouveau sens, un nouvelle vie. Il est question de vie et de mort, d'amour et de souffrance, de métaphysique ... Une foule de sentiments que Michel Tisnès exprime tout au long de ses «  Carnets de Route » et qui demandent de longs moments de contemplation pour en apprécier toute la saveur et pour partir avec lui pour ce long voyage. L'exposition est à voir jusqu'au 20 avril.

DSCF5279.JPG

Salut l'Artiste.


Le château est ouvert tous les jours de 9 h à 17 h.
Informations : 0468820643.culturecg66.fr


Claude Vitou

05/01/2015

BD, Couleurs et feu d'Artifice : Collioure vous souhaite la bonne année

DSCF5126.JPG

Le thème de la Bande Dessinée n'a pas vraiment inspiré la foule nombreuse venue réveillonner à Collioure .

Déguisés mais pas trop.

DSCF5131.JPG


On a pu voir surtout les Schtroumpfs de la fanfare des Bizar's,

DSCF5134.JPG

les Tintinophiles de la bodéga du club municipal de tennis 

DSCF5146.JPG

et bien sûr Monsieur le maire, Jacques Manya, qui campait un Abraracourcix plus vrai que nature ayant perdu sa Bonemine et parti en guerre contre la morosité des pisse-froid .

DSCF5141.JPG

La bodéga du rugby réchauffait les coeurs

DSCF5135.JPG

D'autres Schtroumpfs se réchauffaient sur la plage

DSCF5156.JPG

Les couples ont beaucoup de succès

DSCF5142.JPG

DSCF5149.JPG

DSCF5139.JPG

DSCF5121.JPG

Dracula aiguise son appétit

DSCF5151.JPG

Et Idéfix est toujours aussi espiègle.

DSCF5145.JPG


Après un petit coup de potion magique, la soirée fut très festive malgré le froid, ponctuée par  la fanfare des Bizar's, les vidéo projections de « Collioure Couleurs » sur les murs de l'église, la bodéga du tennis pour le champagne et celle du rugby pour les gambas grillées, le DJ Fred Erikson qui envoyait les décibels sur la place de la mairie et le magnifique feu d'artifices dans la baie.


Bonne Année 2015.
Claude Vitou

27/12/2014

Tarte Marie transmet son tablier

DSCF5056.JPG

Il a fallu huit ans pour trouver la bonne personne, mais maintenant ça y est, les tartes de Marie ont fait leur grand retour.
« Même si je transmettais volontiers mes recettes à quelques amies de temps en temps, je voulais vraiment que ma succession soit assurée avec toutes les valeurs auxquelles je suis très attachée. Là je suis certaine que j'ai trouvé la perle rare. »
Il s'agit d'Anne-Lyse Pfohl Payré, la petite fille de la famille du mas des Ripouilles, entre Alénya et Saint-Nazaire, qui s'appelle maintenant la ferme du Biosillon.
Anne-Lyse a huit ans d'expérience dans la restauration. C'est une vraie pro. Elle est remarquablement installée sur les hauteurs de Collioure dans un laboratoire tout à fait fonctionnel et bien équipé.

DSCF5064.JPG


Ses pâtes sont élaborées avec de la farine semi-complète et de l'huile d'olive pour les pâtes salées. Tous ses produits sont «  bio  », frais et de saison : une valeur sûre.

DSCF5081.JPG

DSCF5071.JPG

DSCF5075.JPG

DSCF5059.JPG


 Il ne manquait plus que les conseils bienveillants de Marie : le résultat est parfait et le public absolument ravi d'avoir retrouvé en particulier la tarte «  amandes chocolat » dont personne n'a oublié la saveur.

DSCF5061.JPG

DSCF5078.JPG

DSCF5080.JPG

Avec Marie, la transmission se fait dans la bonne humeur : on prend le temps.

DSCF5083.JPG

Puis on passe aux choses sérieuses : Marie offre son tablier à Anne-Lyse

DSCF5087.JPG

et lui apprend même à le nouer.

DSCF5088.JPG


La relève est enfin assurée ! Et la sauvegarde de notre patrimoine gastronomique aussi !


Anne-Lyse est présente sur le marché de Collioure le dimanche matin; et à Perpignan, place de la république, le samedi matin. Elle travaille aussi sur commande comme traiteur pour des collectivités, des municipalités ou des particuliers.
Renseignements, informations : Tarte en Cas : 0671545289.

Claude Vitou