02/07/2015

concert à l'église le 6 juillet

choeur.jpg

Concert de chants sacrés lundi 6 juillet à 21 h à l'église

Dans le splendide écrin de Notre Dame des Anges de Collioure, Tutti Canti de Saint Cyprien donnera son concert de fin de saison.

Sous la direction de Eloïse Aymerich, le choeur bien connu des amoureux du chant à capella exécutera les chants travaillés durant l'année.

Au programme des pièces de Cimarosa à Saint-Saens et des extraits de messes de Haydn et Gounod. Un répertoire varié qui visite une large période de la musique sacrée.

Puis Tutti Canti chantera dans un registre plus local évoquant les Pyrénées et la Sardane : notre culture catalane.

20/06/2015

cher lecteur

Comme vous le savez sûrement j'ai été congédiée sans préavis de l'Indépendant - lire ma lettre ouverte sur le site " Ouillade Campa m'a virer "-, mais j'ai constaté que ce blog était toujours actif : vous étiez à peu près 4000 à me rendre visite chaque mois jusqu'en avril 2015. Depuis je n'ai plus accès à mes statistiques.

Je l'ai créé avec l'aide de l'Indépendant au départ, mais j'ai écrit tous les textes et fait presque toutes les photos. Les photographes dont j'ai utilisé les clichés ont tous été cités et remerciés.

Alors devant l'insistance de certains, j'ai décidé de continuer à écrire dans un blog, avec toujours des sujets d'actualité dans le domaine culturel, économique et associatif.

D'autres personnes pourront participer, certaine déjà blogueuse qui voudrait intervenir, ou d'autre, habitant de la Côte Vermeille puisque je vais peut-être m'étendre ...

Vous pourrez me joindre à l'adresse : claudeblogdecollioure@gmail.com puisque l'adresse claudeindep@gmail.com est désormais inactive ( mais j'y reçois encore mon courrier pour l'instant ).

Voilà. J'ai encore besoin d'un peu de temps pour mettre tout cela en route, et besoin d'aide aussi vu mes connaissances limitées en informatique; mais je vais y arriver.

Je désire par dessus tout me situer en dehors des querelles politiques. Je reste dans l'actualité locale sans faire concurrence à " tu es originaire de Collioure si ...", ni aux publications municipales ou autre " facebook". Je voudrais mettre à profit les liens que j'ai tissés depuis quatre ans avec vous pour continuer à vous tenir au courant de mes coups de coeur.

Ainsi donc je vous dis à bientôt

Claude Vitou.

30/03/2015

Monseigneur Turini est venu chercher l'huile de Collioure

DSCF5769.JPG

L'âne Basile s'est fait tout beau pour transporter les bonbonnes d'huile.

DSCF5781.JPG

DSCF5777.JPG

 Monseigneur Norbert Turini évêque de Perpignan-Elne depuis le mois de janvier est venu ce samedi 28 mars à 11 h chercher les deux bonbonnes d'huile d'olive offertes par la commune au diocèse.

DSCF5787.JPG

Le moulin fait un bruit de bateau bravant la tramontane.

DSCF5794.JPG

Monseigneur admire les ailes qui tournent.

DSCF5795.JPG

Père Michel a fait lui aussi l'ascension jusqu'au moulin.


Après quelques explications sur le fonctionnement du moulin par Roger Estève président de l'association «  Les Amis du Moulin », Monseigneur Turini a pu admirer l'élégante présentation de l'huile pressée sous la responsabilité de Jean-Marc Caixas, et écouter les chansons catalanes du «  Campanar Sardanista  » en présence de Jacques Manya, maire de Collioure et de Michel Moly, vice-président du Conseil Général.

DSCF5802.JPG

Monseigneur Turini et Roger Estève.

DSCF5810.JPG

Le Campanar Sardanista se chauffe la voix.

DSCF5812.JPG

Monseigneur apprécie les chansons catalanes.

DSCF5831.JPG

Monseigneur entre Jacques Manya et Michel Moly.

DSCF5807.JPG

Pendant ce temps Michel Guitard va raccompagner Basile


La Messe Chrismale au cours de laquelle sera consacré le Saint Chrême - fait avec cette huile - sera célébrée dimanche 29 mars à 18 h en la cathédrale d'Elne.
Cette huile servira aussi pour la fabrication des huiles des catéchumènes et des huiles des malades qui seront bénies et distribuées dans les paroisses du diocèse.

DSCF5826.JPG

Basile a une patience d'ange.

Claude Vitou.




02/02/2015

une famille en or : Les Desclaux

DSCF5378.JPG

Malgré le froid pluvieux d'une soirée de fin janvier, tout le monde était là pour assister à la remise du Mercure d'Or, attribué à l'entreprise Anchois Desclaux : une entreprise familiale depuis cinq générations.
Cérémonie solennelle avec la présence de nombreuses personnalités, mais aussi chaleureuse, sympathique et même émouvante : les Desclaux savent recevoir, peut-être parce-qu'ils ont beaucoup donné et Mercure n'est-il pas le dieu du commerce ainsi que la planète la plus proche du soleil ?

DSCF5426.JPG

Le film de Jo Figuères est projeté aussi lors de visites à la boutique.



Un petit film réalisé par Jo Figuères était projeté en préambule : l'histoire de l'Anchois de Collioure de 1903 à nos jours. Les barques catalanes, les ravaudeuses de filet, puis les chaluts ... et la merveilleuse adaptation des Desclaux qui ont su chaque fois faire les bons choix pour perpétuer ce merveilleux savoir-faire et pérenniser la célébrité de notre petit engraulidé Colliourenc. Même si l'anchois se fait de plus en plus rare en Méditerranée, les stocks viennent aussi de l'Atlantique et l'effiletage, la maturation et le saumurage sont la particularité de la salaison des anchois à la Colliourenque.

DSCF5406.JPG

DSCF5408.JPG



Ensuite Jean-Pierre Navarro, président de la CCI de Perpignan et des Pyrénées Orientales, a rappelé ce qu'est un Mercure d'Or : une récompense des meilleurs commerçants de France, reconnus pour leurs performances selon différents critères : dynamisme, innovation, formation des jeunes, création d'emplois et contribution au développement économique de leur ville. Le jury national qui décerne ces Mercures d'Or tant convoités est présidé par le président de CCI de France.
Bernard Fourcade, président de la CCIR Languedoc-Roussillon, a insisté sur la difficulté à obtenir une telle récompense et exprimé sa joie et sa fierté que cette haute distinction récompense la «  Maison Desclaux  » pour ses cent-dix ans de travail et d'inventivité.

Puis il y a eu Jean-Marie Malherbe, directeur général adjoint du Crédit Agricole : Monsieur «  Labanque  » comme l'appelle Rémy Desclaux, qui a évoqué le rôle essentiel d'un partenariat fidèle.

DSCF5413.JPG

Rémy et Monsieur Labanque : Jean-Marie Malherbe du Crédit Agricole.



Michèle Roméro - première adjointe à la mairie de Collioure - a résumé tout ça; Michel Moly était là pour la construction de la nouvelle usine en 1998 sur la zone de Cap Dourats sur les hauteurs de Collioure; madame la préfète, toujours présente pour féliciter les forces vives de ce département dont elle est très fière a souligné l'élégance du geste artistique de la disposition des anchois en couronne dans les bocaux et enfin, Rémy Desclaux est intervenu pour conclure toutes ces mondanités.

DSCF5409.JPG



Un vrai pro, ce jeune Rémy. Après les remerciements d'usage il a su déclamer toute son admiration à ses ascendants avec beaucoup d'humour et de tendresse. Rugby, viticulture, et même peinture ( les Desclaux sont des collectionneurs éclairés) il sait allier les bonnes valeurs traditionnelles aux nouvelles technologies pour développer la vente en ligne et se tourner vers l'avenir avec enthousiasme et entrain.
 
On a eu aussi la séquence émotion avec François qui a rendu hommage à son arrière grand-mère : Anna Serre qui a travaillé à l'usine de salaison depuis l'âge de dix ans jusqu'à la fin de sa vie.

DSCF5423.JPG

DSCF5419.JPG

DSCF5421.JPG



Une totale réussite, cette soirée, surtout que le buffet concocté par le traiteur Philippe Mèle de Canet était lui aussi à la hauteur avec en vedette bien sûr les anchois Desclaux.

DSCF5431.JPG

Robert : La Classe.

DSCF5403.JPG

François : L' Emotion.

DSCF5412.JPG

Rémy : La Relève.

DSCF5303.JPG

La boutique dirigée par Annie.

DSCF5306.JPG

Qui pourra peut-être se reposer un peu ...

DSCF5301.JPG


Anchois Desclaux, 114 carrefour du Christ, Collioure. www.anchoisdesclaux.com


Claude Vitou

22/01/2015

Julien Descossy au musée jusqu'au 15 mars 2015

DSCF4298.JPG

Malgré quelques infiltrations dues aux récentes intempéries l'exposition «  Ecran total  »de Julien Descossy est toujours à voir au musée d'art moderne, villa Pams, route de Port-Vendres jusqu'au 15 mars.

DSCF4969.JPG


Julien Descossy a travaillé en résidence à Collioure pendant près d'un an et les soixante dix toiles exposées sont le reflet de ce séjour au cours duquel l'artiste a étudié surtout l'environnement, les baigneuses et les barques catalanes.

DSCF4412.JPG

DSCF4398.JPG


Les paysages sont exposés sous des angles inhabituels et inattendus, on frôle parfois l'abstraction; et les dégradés de violet et de vert, complétés par de l'ocre orangé sont admirablement restitués, de même que les corps offerts de ses baigneuses.

DSCF4400.JPG

DSCF4402.JPG

DSCF4397.JPG

DSCF4409.JPG

Procession de La Sanch.


Enfin il y a les barques, rondes, ventrues, satinées, adoucies par le temps : on a envie de les caresser ...

DSCF4395.JPG

DSCF4407.JPG


Cette remarquable exposition vaut vraiment le détour. Le musée est ouvert de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Fermé le mardi. Renseignements : 0468821019.

DSCF4406.JPG

Claude Vitou




15/01/2015

Michel Tisnès au Château Royal

DSCF5013.JPG

L'exposition a lieu dans la chapelle du château, merveilleux écrin pour mettre en valeur cette œuvre qui mérite absolument le détour.

DSCF4992.JPG


Il a bien caché son jeu, le discret Michel Tisnès, et cette exposition est une véritable révélation d'un talent fou qui a mis longtemps à éclore mais qui maintenant est bien là et qui ne va pas s'arrêter de sitôt.

DSCF5009.JPG

La foule est nombreuse au vernissage.

DSCF5005.JPG

DSCF5280.JPG


Au départ, au premier regard, on voit de l'Art Brut : de la récupération de bois, de ferrailles, de vieux objets assemblés dans des carrés de bois, eux mêmes encadrés par des rectangles, avec des bateaux colorés un peu naïvement ...

DSCF5269.JPG


Mais quand on s'approche on réalise vraiment le long travail accompli et l'objet prend un autre statut dans la l'œuvre d'art : les peintures, les collages, les assemblages, les regards, les mains, les os, les crânes, les serrures, les miroirs, les cœurs, les lèvres ...

DSCF5271.JPG

DSCF5272.JPG

DSCF5274.JPG

DSCF5276.JPG

Tout prend un nouveau sens, un nouvelle vie. Il est question de vie et de mort, d'amour et de souffrance, de métaphysique ... Une foule de sentiments que Michel Tisnès exprime tout au long de ses «  Carnets de Route » et qui demandent de longs moments de contemplation pour en apprécier toute la saveur et pour partir avec lui pour ce long voyage. L'exposition est à voir jusqu'au 20 avril.

DSCF5279.JPG

Salut l'Artiste.


Le château est ouvert tous les jours de 9 h à 17 h.
Informations : 0468820643.culturecg66.fr


Claude Vitou

27/12/2014

Tarte Marie transmet son tablier

DSCF5056.JPG

Il a fallu huit ans pour trouver la bonne personne, mais maintenant ça y est, les tartes de Marie ont fait leur grand retour.
« Même si je transmettais volontiers mes recettes à quelques amies de temps en temps, je voulais vraiment que ma succession soit assurée avec toutes les valeurs auxquelles je suis très attachée. Là je suis certaine que j'ai trouvé la perle rare. »
Il s'agit d'Anne-Lyse Pfohl Payré, la petite fille de la famille du mas des Ripouilles, entre Alénya et Saint-Nazaire, qui s'appelle maintenant la ferme du Biosillon.
Anne-Lyse a huit ans d'expérience dans la restauration. C'est une vraie pro. Elle est remarquablement installée sur les hauteurs de Collioure dans un laboratoire tout à fait fonctionnel et bien équipé.

DSCF5064.JPG


Ses pâtes sont élaborées avec de la farine semi-complète et de l'huile d'olive pour les pâtes salées. Tous ses produits sont «  bio  », frais et de saison : une valeur sûre.

DSCF5081.JPG

DSCF5071.JPG

DSCF5075.JPG

DSCF5059.JPG


 Il ne manquait plus que les conseils bienveillants de Marie : le résultat est parfait et le public absolument ravi d'avoir retrouvé en particulier la tarte «  amandes chocolat » dont personne n'a oublié la saveur.

DSCF5061.JPG

DSCF5078.JPG

DSCF5080.JPG

Avec Marie, la transmission se fait dans la bonne humeur : on prend le temps.

DSCF5083.JPG

Puis on passe aux choses sérieuses : Marie offre son tablier à Anne-Lyse

DSCF5087.JPG

et lui apprend même à le nouer.

DSCF5088.JPG


La relève est enfin assurée ! Et la sauvegarde de notre patrimoine gastronomique aussi !


Anne-Lyse est présente sur le marché de Collioure le dimanche matin; et à Perpignan, place de la république, le samedi matin. Elle travaille aussi sur commande comme traiteur pour des collectivités, des municipalités ou des particuliers.
Renseignements, informations : Tarte en Cas : 0671545289.

Claude Vitou