16/03/2015

Du côté de Cerbère

Réservation pour une soirée unique et exceptionnelle.

Avant premiére au cinéma du BELVEDERE à CERBERE pour le film  "L'UNE CHANTE…..L'AUTRE AUSSI ". Ce  film a été tourné exclusivement à CERBERE lors des trois jours du XVéme Festival de Chorale. Les choristes, les habitants et le public sont les acteurs de "L'UNE CHANTE…..L'AUTRE AUSSI ". Il sera officiellement dévoilé VENDREDI 3 AVRIL 19h30 sur le grand écran du BELVEDERE en présence du réalisateur Patrick VIRET. Ce film/reportage de 26 minutes est un véritable hymne au bonheur, à la joie de vivre et à l'art de vivre en pays catalan. Il donne une image magnifique du village, des habitants et des chanteurs, sur scène, dans la rue prés des terrasses des cafés et sur la grande place des platanes. Musique, chansons et émotions se succèdent sans temps morts. Ce film sera proposé à la diffusion sur une chaîne nationale et participera à des festivals. Pour cette soirée de gala exceptionnelle :  Le film + animation musicale en suivant + assiette de tapas + boisson : une participation de 20€ par personne sera demandée. Réservation impérative auprès de l'Office du Tourisme au 04 68 88 42 36

La bande annonce du film est visible sur le site Youtube de  MUSIC 66 :

 

https://www.youtube.com/channel/UCMDVTpPFdDMg8A-juuNnCvw

Pierre Delhom.

 

10:18 Publié dans bons plans, cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : film cerbère | | |

15/01/2015

Michel Tisnès au Château Royal

DSCF5013.JPG

L'exposition a lieu dans la chapelle du château, merveilleux écrin pour mettre en valeur cette œuvre qui mérite absolument le détour.

DSCF4992.JPG


Il a bien caché son jeu, le discret Michel Tisnès, et cette exposition est une véritable révélation d'un talent fou qui a mis longtemps à éclore mais qui maintenant est bien là et qui ne va pas s'arrêter de sitôt.

DSCF5009.JPG

La foule est nombreuse au vernissage.

DSCF5005.JPG

DSCF5280.JPG


Au départ, au premier regard, on voit de l'Art Brut : de la récupération de bois, de ferrailles, de vieux objets assemblés dans des carrés de bois, eux mêmes encadrés par des rectangles, avec des bateaux colorés un peu naïvement ...

DSCF5269.JPG


Mais quand on s'approche on réalise vraiment le long travail accompli et l'objet prend un autre statut dans la l'œuvre d'art : les peintures, les collages, les assemblages, les regards, les mains, les os, les crânes, les serrures, les miroirs, les cœurs, les lèvres ...

DSCF5271.JPG

DSCF5272.JPG

DSCF5274.JPG

DSCF5276.JPG

Tout prend un nouveau sens, un nouvelle vie. Il est question de vie et de mort, d'amour et de souffrance, de métaphysique ... Une foule de sentiments que Michel Tisnès exprime tout au long de ses «  Carnets de Route » et qui demandent de longs moments de contemplation pour en apprécier toute la saveur et pour partir avec lui pour ce long voyage. L'exposition est à voir jusqu'au 20 avril.

DSCF5279.JPG

Salut l'Artiste.


Le château est ouvert tous les jours de 9 h à 17 h.
Informations : 0468820643.culturecg66.fr


Claude Vitou

08/12/2014

Le Collioure Insolite d'Anne Carrère

DSCF4889.JPG

Samedi 6 décembre, à l'occasion du Téléthon, nous avons suivi la visite de Collioure Insolite, guidés par Anne Carrère.

La visite partait du centre culturel pour aller vers le cimetière en passant devant la Casa Quintana où le célèbre poète Antonio Machado a trouvé refuge en janvier 1939 à son arrivée en France. Il y est mort trois semaines après. Collioure Insolite se poursuivait donc par un passage devant sa tombe sur laquelle est scellée une boîte aux lettres, recueil de nombreux témoignages de sympathie pour le poète.

DSCF4898.JPG

Une autre tombe remarquable est celle de Balbino Giner, peintre très connu à Collioure où il a résidé longtemps. La tombe a été décorée par son fils.

DSCF4901.JPG

Ensuite on se dirige vers le port en s'arrêtant devant le rempart au dessus du boulodrome où est enchâssé un boulet de canon.

DSCF4903.JPG

On distingue les trois couches successives de différentes couleurs dans le rempart du château, correspondant au XIII, XVI et XVII.

DSCF4906.JPG

DSCF4907.JPG

L'"Insolitude" se poursuit avec une cave coopérative installée dans un ancien couvent des Dominicains et la " Gloriette" d'où Gaston Pams et Arletty admiraient la vue magnifique sur le clocher. Ce clocher ! Connu dans le monde entier ... Les cadres de Ma2f qui en font le tour sont remarquables eux aussi, sans oublier les latrines de l'église accrochées au mur.

DSCF4910.JPG

A l'intérieur de l'église le retable baroque Churrigueresque est lui aussi très célèbre, mais aujourd'hui on s'intéresse à la première chapelle en entrant à droite : la chapelle des saintes qui veillent sur nous.

DSCF4912.JPG

Catherine, Agnès, Agathe, Barbe, Lucie et Marthe s'occupent de notre santé.

DSCF4919.JPG

Le bénitier à godrons, en marbre rouge de Villefranche, contient des anchois ( !!!).

DSCF4920.JPG

Inscription laïque au dessus de la porte de l'église.

DSCF4921.JPG

On oublie souvent que la chapelle Saint Vincent était sur une île jusqu'en 1880 et qu'il fallait y aller en bateau !

Les petites rues que nous avons visitées ensuite sont très pittoresques et Anne s'est attachée à nous faire remarquer des détails auxquels on ne fait pas attention d'habitude.

Des portes aux décorations marines :

DSCF4924.JPG

DSCF4936.JPG

DSCF4939.JPG

ou bien des céramiques avec le célèbre " caganer"

DSCF4929.JPG

Une vue très originale au bout de la rue des Caranques

DSCF4941.JPG

Une statue de Pat Rowland

DSCF4949.JPG

des fontaines

DSCF4955.JPG

DSCF4958.JPG

et même des bonbonnes de Banyuls qui prennent le soleil sur le toit.

DSCF4960.JPG

Notre guide a aussi souligné l'originalité des crochets des maison pour passer le mobilier par les fenêtres, la vue d'une échauguette du fort Miradou, ou la salle des Templiers ... mais déjà la visite est finie, il faut prendre rendez-vous pour une autre fois.

Claude Vitou

05/12/2014

la Cour de Noël est prolongée jusqu'au 14 décembre

DSCF4612.JPG

En raison des intempéries la onzième édition de la Cour de Noël est prolongée jusqu'au 14 décembre.
La tramontane a séché les infiltrations d'eau et les petites mains ont bien travaillé : la magie de Noël peut redescendre sur la cour du château royal.

DSCF4623.JPG


Les soixante dix-huit exposants ont retrouvé le sourire et le public peut déambuler à nouveau dans le château à la découverte de bonnes choses à manger,

DSCF4618.JPG

Même les tartes de " Marie" sont de retour,

DSCF4843.JPG

et à boire.

DSCF4615.JPG

Dans une ambiance chaleureuse.

DSCF4651.JPG

DSCF4631.JPG

Des décorations inédites, comme les créations de " Mané"

DSCF4839.JPG

les bijoux de Vincent Torguet

DSCF4638.JPG

ou encore des crèches en résine émaillée :

DSCF4856.JPG

ou bien plus classiques mais uniques quand même .

DSCF4840.JPG

Il y a aussi des vêtements et des accessoires très originaux.

DSCF4639.JPG

DSCF4621.JPG

DSCF4628.JPG

DSCF4871.JPG

Beaucoup de cadeaux ! On peut voyager comme par exemple rapporter une poupée d'Afrique du sud :

DSCF4873.JPG

ou bien rester local dans le domaine de la poterie

DSCF4876.JPG

de la verrerie

DSCF4878.JPG

ou de la coutellerie.

DSCF4880.JPG

Et bien d'autres domaines encore ...

Cette onzième édition de La Cour de Noël est encore une fois vraiment très réussie, malgré les intempéries.


L'événement incontournable cette année est le lancement de la projection vidéo monumentale sur les murs de l'église qui aura lieu les : 6, 12, 13, 19, 20, 22, 23, 24 et 31 décembre à 18 h et à 20 h.
Le château est ouvert tous les jours de 11 h à 19 h. Plus d'information au : 0468821547.

DSCF4600.JPG

Photo Philippe Mahé pour l'office de tourisme.

Claude Vitou

16/11/2014

Automne des antiquaires : un salon très estival

DSCF4477.JPG

C'est une édition très réussie que cette vingt et unième édition : encore plus de belles pièces que d'habitude, mieux exposées, mieux réparties, mieux éclairées.

DSCF4450.JPG


Un peu moins de «  massif et volumineux » et un peu plus de «  vintage ».
Il y a bien sûr toujours les bijoux, les meubles, les tableaux, le linge, les tapis ... mais on trouve toujours quelque chose à découvrir.

DSCF4440.JPG


Par exemple Geneviève Watripont qui s'est spécialisée dans la peinture Sètoise; l'écriture - de magnifiques secrétaires -; et les objets de pharmacie : une collection inouïe de mortiers, de pots, de moules à ovules, et de mâche-bouchons avec une trousse d'urgence de toute beauté.

DSCF4428.JPG

DSCF4437.JPG

DSCF4432.JPG

DSCF4505.JPG

Les pièces du château sont parfois trop petites et on décore même les extérieurs.

DSCF4444.JPG

L'expert Gérard Rouquié est toujours fidèle au poste.

DSCF4455.JPG


Tous les exposants sont ravis de participer à ce salon à l'atmosphère si particulière dans ce cadre magique, la bonne humeur et la convivialité. Il faut dire que la nouvelle terrasse est particulièrement bien exposée.

DSCF4481.JPG

Que le chef " escargot " très efficace

DSCF4490.JPG

Que la vue est toujours aussi belle

DSCF4474.JPG

DSCF4488.JPG

Et même l'expert en art canin a pris rendez-vous pour l'année prochaine : même lieu mêmes dates.

DSCF4491.JPG


Le salon est ouvert jusqu'à dimanche soir 2 novembre de 10 h à 19 h. Entrée 4 euros ( gratuit jusqu'à 12 ans).

Claude Vitou

12/06/2014

le jardin de la villa Palmar

DSCF3212.JPG

Ce n'est pas n'importe quel jardin. C'est le jardin de la villa Palmar, qui se trouve après le pont, sur la droite, quand on suit le Douy.
C'est un jardin extraordinaire créé par le célèbre botaniste Charles Naudin en 1870. Il avait en ce temps là planté des Jubaea Chilensis : des énormes palmiers cocotiers de la famille des arécacées, qu'il a fait venir du Chili.

DSCF3084.JPG

Naudin a trouvé là un endroit idéal à l'abri du vent et en présence d'eau pour acclimater ces célèbres palmiers aux feuilles pennées qui sont aujourd'hui sur la liste rouge de l'UICN : Union Internationale pour la Conservation de la Nature.

Il a créé alors son jardin privé expérimental.

DSCF3101.JPG


Aujourd'hui il ne reste que deux exemplaires des jubaea plantés par ce précurseur de la génétique moderne  ( 1956 est passé par là ), mais d'autres ont poussé grâce aux soins des propriétaires successifs et ce jardin d'acclimatation est devenu un magnifique écrin de verdure pour abriter l'exposition d'un groupe de six créatrices. L'événement a eu lieu samedi 7  et dimanche 8 juin sous le le nom de «  Palm Art  ».
L'invitation a donc été lancée pour une déambulation au milieu des palmiers géants, des bambous, des fougères anciennes,des buis énormes, des magnolias centenaires,des oiseaux de paradis ...

DSCF3093.JPG

DSCF3096.JPG

DSCF3205.JPG

DSCF3207.JPG

DSCF3210.JPG

DSCF3213.JPG

DSCF3216.JPG

pour découvrir les œuvres de Magali Rieder, Catherine Figuères, Nom d'une Chibouk, Sophie Gonzalès, Trois petits pois et Laurène Deloupy.
 Jardin de la Villa Palmar, ravin du Douy, à 400 m de la placette.

Cette déambulation fut tellement délicieuse et dépaysante que ce paradis insolite en plein coeur de Collioure ne devrait pas tarder à rouvrir ses portes. Informations, renseignements : jardinvillapalmar@gmail.com.

Claude Vitou

20/05/2014

inauguration très festive de Mané

DSCF2504.JPG

Grosse fête dans la rue Berthelot, ce vendredi 2 mai à 19 h pour l'ouverture de la Boutique Mané - créateurs et design - au numéro 6.
Malgré la forte tramontane le tout Collioure est venu assister à l'événement. Il faut dire que la propriétaire Christine Pouchairet-Ramona est tellement sympathique et généreuse que les invitations ont été lancées en grand nombre et que tout le monde a répondu présent.

                                                                      

DSCF2519.JPG


Christine est en effet une personnalité très connue dans le village. Secrétaire de l'UCAC ( Union des Artisans et Commerçants de Collioure), elle a tenu l'hôtel Madeloc avec son mari Jean-Gilles pendant de nombreuses années, et ensuite fait un passage de quatre ans à la boutique «  Jouvences ». Ce printemps elle a décidé de se lancer  : créer une boutique-galerie avec des objets uniques d'artisans créateurs et de leur faire un écrin de choix pour mettre en valeur leur création.

                                                                     

DSCF2501.JPG

DSCF2511.JPG


Même si la boutique n'est pas parfaitement achevée et si les objets de design ne sont pas tous encore arrivés, on se rend compte dès maintenant que la qualité et l'originalité sont déjà là.
Des bestioles en grès et céramique d'Anaïs Stutzmann;

                                                                     

DSCF2510.JPG

DSCF2763.JPG

des lustres, des appliques et même des bijoux de Jean-Michel Petit;

                                                                      

DSCF2769.JPG

ainsi qu'un magnifique miroir

DSCF2776.JPG

des fleurs émaillées de l'atelier Douarn; des plats de Sandrine Ramona;

                                                                       

DSCF2771.JPG

le célèbre bestiaire de Vincent Torguet; des patères " petite friture";  des robes en armure photophores de Violaine Ulmer; des pieuvres en pâte à papier et des pique-fleurs de Sandy Pouget ... et même les tissus Sardane qui ont fait leur réapparition ...

                                                                         

DSCF2778.JPG


Tous les éléments sont réunis pour connaître un franc succès et la rue Berthelot est en train de devenir «  The Place To Be » à Collioure.
Boutique Mané,( du nom de Marie-Jeanne Atxer artiste peintre de la famille) 6 rue Berthelot, Collioure, ouverte toute l'année.

Claude Vitou