09/01/2013

La piste aux 2013 étoiles

DSCF8762.JPG

DSCF8775.JPG

DSCF8778.JPG

DSCF8808.JPG

Un monde fou pour admirer ce cirque et surtout pour participer au spectacle !
Des acrobates, des dompteuses avec leurs fauves, ou bien des fauves en quête de dompteuses, des magiciens avec leurs assistances, des lanceurs de couteaux avec leurs cibles, des chapiteaux mobiles,  des animaux savants sortis de leurs cages, des clowns, des clowns, des clownns ... Il faut dire que juste un nez rouge, ça change un homme, et ça lui donne immédiatement l'envie de faire la fête, de se lâcher un peu, et d'embrasser ses semblables en leur souhaitant la bonne année.
Ensuite il  restait à admirer le feu d'artifice, et  à danser  toute la nuit pour bien démarrer 2013.

DSCF8780.JPG

DSCF8794.JPG

DSCF8812.JPG

DSCF8744.JPG

DSCF8748.JPG

DSCF8751.JPG

Les 3 jeunes lions mâles de type blond catalan échappés du cirque Fatabala n'ont toujours pas été retrouvés !

Claude Vitou

Collioure/Banyuls : égalité 14/14 pour Chantal Lebret

DSCF8710.JPG

DSCF8718.JPG

C'est vrai qu'elle est installée confortablement dans un atelier sur le port de Banyuls dans un local offert par la mairie, depuis 14 ans; mais vu le nombre de clochers dans la vitrine, quelques pinceaux sont restés à Collioure où elle a passé aussi 14 ans.

Le clocher, des barques, des vignes, des maisons de pêcheurs ... et aussi bien sûr les arches de Banyuls sur lesquelles elle a une vue directe et la fête des vendanges dont elle a signé l'affiche officielle en 2009. 

Chantal Lebret dessinait depuis toujours, et elle a appris à peindre à Collioure, en particulier en suivant les cours de Didier Saby. Elle a exposé au Luxembourg, en Italie, à Paris, à Toulouse, à Perpignan; mais c'est à Banyuls, dans son antre coloré, qu'elle se sent bien, entourée par ses toiles et ses chats.
Son travail  évolue depuis des aquarelles très précises - qui ont toujours autant de succès - jusqu'aux limites de l'abstraction très colorée avec des reflets métalliques argentés ou dorés. Des petits rectangles, très vifs, qui s'accolent, se croisent, s'entrechoquent tellement ils sont serrés.

DSCF8713.JPG

La photo 3 représente une oeuvre récente.
Complètement passionnée, elle passe sa vie à peindre, et quand on sort de l'atelier au moment du couchant : le ciel est rose et turquoise, la silhouette gris foncé de la montagne se détache au loin, la lune monte lentement et la mer reflète tout ça ... On comprend d'où lui vient son inspiration !

Renseignements : Atelier Art Expo, les Allées Maillol, 66660 Banyuls-sur-Mer ou bien : chantal.lebret@sfr.fr; www.cdeco-art.fr.

Claude Vitou

18/12/2012

Jacques Ombrabella expose au château

DSCF8587.JPG

DSCF8589.JPG

Le vernissage de l'Exposition :" Paysages du Roussillon Sous-bois et Lointains " a eu lieu ce vendredi 14 décembre à 18h30 au Château Royal en présence de Michel Moly maire, 1er vice-président du conseil général.

Avec son air rêveur, un peu ailleurs, un peu troublé par son succès ( beaucoup de pastilles rouges au bas des tableaux ! ), il n'a pas la tête dans les nuages, l'artiste, il a la tête sous les arbres . Dans les sous-bois, avec leur magie et leur mystère.

Le nombre de toiles est si important et les formats tellement variés; que l'exposition remplit les 4 salles du casernement. Du vert, de l'orange et du violet : toute l'harmonie des couleurs qui nous entourent.
Jacques Ombrabella aime citer l'Ecole Supérieure d'Art de Perpignan, et Martin Vivès, Zeyno Arcan ou Rémy Deslauriers; mais c'est son travail personnel qui nous séduit immédiatement. Sa nature, sa lumière, ses couleurs puissantes.

De temps en temps une vue de la mer ou bien des cyprès au milieu des vignes; mais on voit bien où notre peintre randonneur préfère marcher : dans les forêts.
Ombrabella, c'est son vrai nom : ça ne s'invente pas...

L'exposition est à découvrir tous les jours, de 9 h à 17 h, jusqu'au 10 février.
Renseignements : 0468820643; www.artactif.com/ombrabella

Claude Vitou

DSCF8580.JPG

01/12/2012

Le patchwork s'expose au centre culturel

DSCF8447.JPG

Beaucoup de monde pour cette exposition du club de patchwork, ce vendredi 23 novembre, au centre culturel.

La présidente du club Françoise Cassagnères  est fière de présenter  ces oeuvres d'art, immenses et colorées, qui donnent à cette grande salle du centre culturel un avant-goût de Noël.
De l'appliqué, de l'inversé, de l'appliqué-inversé, du piécé, du main, du machine, du brodé, du collectif, du particulier ... La liste est longue et chaque oeuvre est d'autant plus émouvante qu'elle est chargée de toutes les heures de travail et de patience qu'elle représente, dans ce monde où tout va si vite .

DSCF8452.JPG

DSCF8455.JPG

La Camargue.

DSCF8458.JPG

La liberté de penser.

DSCF8463.JPG

Des pensées.

DSCF8461.JPG

Des poissons.

DSCF8443.JPG

Sous l'eau.

 

L'exposition est ouverte jusqu'à dimanche 25 novembre soir.
A vos aiguilles mesdames - le club comprend une vingtaine d'adhérentes -. Les séances ont lieu tous les lundis à 14 h au centre culturel. Débutantes et confirmées, toute personne est bienvenue et il paraît que les tissus Sardane sont de nouveau disponibles ...
Renseignements : Françoise Cassagnères : 0468824941.

Claude Vitou

03/11/2012

Le 19e salon Automne des Antiquaires jusqu'au 4 novembre

DSCF8220.JPG

Malgré l'alerte météo il y avait beaucoup  pour assister à l'inauguration de cette 19e édition -
Cette année les années 60 sont à l'honneur ; et la tendance est à la diminution du nombre des gros meubles pour une plus grande quantité de tableaux; de bibelots, de poupées, de vases ... tout ce qui fait le charme de ce salon et le plaisir que nous avons chaque année à le visiter.

DSCF8231.JPG

DSCF8229.JPG

DSCF8250.JPG

La pluie a obligé nos édiles départementales a faire leurs discours dans le souterrain - photo 4. De gauche à droite : Sylvie Bonafos-Bouscara : présidente de L'Union des Commerçants et Artisans de Collioure; Hermeline Malherbe : présidente du Conseil général ; Michel Moly : Maire de Collioure, 1er Vice-Président du Conseil Général; et Bernard Fourcade : président de la chambre de Commerce Languedoc-Roussillon, mais cela n'a pas entaché la convivialité de l'apéritif généreux qui a suivi, apéritif composé uniquement de vins : Collioure et Banyuls comme l'a souligné la présidente du département.

Les exposants doivent tous présenter un objet ayant un rapport avec la montagne, ce qui donne à chacun l'occasion d'exprimer son originalité pour l'interprétation de ce thème : équipements de ski, tableaux, raquettes ...

On retrouve avec joie les spécialités des antiquaires qui viennent depuis de nombreuses années : le linge, les bijoux, les livres, les appelants, les cartes ... il y a même une généalogie des rois de France ou bien l'album de photos de famille de Napoléon III, ou bien encore un magnifique vase de Jean-Lurçat; et on s'émerveille devant des nouveautés comme le pop art admirablement exposé par les propriétaires de " un jour à Collioure ".

Bref, une visite à ne rater sous aucun prétexte.

DSCF8238.JPG

DSCF8234.JPG

DSCF8242.JPG

DSCF8247.JPG

Claude Vitou

24/07/2012

John Goudie Lynch occupe le château royal

Les deux plus belles salles du Château royal sont magnifiquement occupées par les tableaux de John Goudie Lynch.

DSCF7634.JPG

Avec son ami Jojo Pous qui lui a réservé une place de choix dans le livre d'or des Templiers.

Le vernissage de cette exposition a eu lieu ce jeudi 12 juillet à 18 h 30 au Château Royal en l'absence des élus du conseil général excusés. Danielle Tisnes de la commission culture et communication de la ville de Collioure les a donc représentés pour féliciter et remercier cet immense artiste.

L'homme d'origine écossaise, connu internationalement, a beaucoup d'humour, énormément de talent, de simplicité et de modestie. Il préfère nous laisser libres de notre interprétation plutôt que d'expliquer sa peinture. Mais sa peinture n'a absolument pas besoin d'être expliquée.

 Même si elle est sûrement beaucoup plus complexe que ne laisserait envisager un premier regard, on sent immédiatement que c'est intéressant car on perçoit d'emblée un décalage. Un décalage d'abord quand on lit le titre des tableaux, un décalage dans la taille des personnages par rapport aux objets, un décalage dans le sujet avec des personnages en action qui sont immobiles ou bien qui devraient être amusants alors qu'ils sont graves et même tristes, un décalage dans la couleur : le sulfate est jaune au lieu d'être bleu !

DSCF7644.JPG

Consolation : un homme est endormi devant une sucette alors qu'au loin fument des hauts fourneaux.

DSCF7641.JPG

Le peintre se peint lui-même avec une couronne de cactus qui tient dans ses bras un pot contenant la reproduction de lui-même en plus petit, peint en vert avec les joues gonflées.                               

 

DSCF7647.JPG

Amour : on sent toute la tendresse de cet homme qui enlace un mannequin devant des cintres vides.

Il y a vraiment de quoi passer un long moment devant chaque tableau. On se questionne devant ces postures absurdes ou cocasses mais qui nous interpellent : Un papi sur un tricycle, un chasseur dont le gibier est en peluche, un combat de peinture sur un ring de boxe, une croisière quand le serveur apporte le passager sur un plateau, un paysagiste qui peint le paysage sur son propre visage, un champs de blé où Adam offre une rose à Eve ...


Il y a à la fois du Botéro, du Magritte et du douanier Rousseau. C'est absolument inclassable ou alors c'est vraiment : " Avant Garde ". C'est en tout cas " inratable ".

Chateau Royal de Collioure, exposition ouverte tous les jours de 10 h à 19 h,du 12 juillet au 2 septembre 2010.
informations : 0468820643. 
Claude Vitou                     

22/06/2012

Vernissage de l'exposition Survage

Cette exposition de Léopold Survage est tellement importante qu'il y a eu en fait 2 vernissages : le premier le vendredi 15 juin à 18 h pour les Colliourencs;

exposition,vernissage

DSCF7431.JPG

et le deuxième le samedi 16 juin à 11 h avec toujours le maire Michel Moly et la conservatrice en chef du patrimoine : Joséphine Matamoros et aussi Christian Bourquin : président de la région Languedoc-Roussillon, sénateur ;

DSCF7432.JPG

et la petite nièce de Léopold Survage : Anne-Marie Divieto.

DSCF7458.JPG

Ces deux manifestations ont eu beaucoup de succès, et notre petit musée d'art moderne a fait le plein.

musée


C'est un évènement à ne manquer sous aucun prétexte : soixante pièces, venant du monde entier, présentées de façon magnifique, souvent pour la première fois.

Collioure a en effet marqué l'oeuvre de Survage et a joué le rôle d' un révélateur entre le classicisme et le cubisme. Ici: pas de couleurs fauves, mais beaucoup d'ocre et de gris, des couleurs douces même si les contours noirs sont quelquefois très marqués.

Des scènes de la vie quotidienne, des marchandes de poisson, des " porteuses " avec leur fardeau sur la tête, des femmes à la fenêtre, et la méditerranée à l'horizon coupé par l'architecture des maisons.
On s'amuse à retrouver dans beaucoup de tableaux des " petits signes" du peintre comme la silhouette de la porteuse, la feuille, l'oiseau ... Ces femmes sans rides, coiffées de voiles noirs, aux énormes mains bénissantes .

C'est à la fois mystique et émouvant.
Survage a bien observé Collioure, ses barques, ses mouettes, ses petites maisons. Il est venu de 1925 à 1932  chez Pauline Quintana et c'est lui qui est à l'origine de l'extraordinaire collection de peinture de René Pous.

Christian Bourquin a félicité Madame Matamoros pour ce travail spectaculaire; content d'avoir augmenté le budget de la culture de 13 %, ce qui a permis une exposition de cette envergure ...

Malgré ces temps de crise.

Claude vitou