27/12/2014

Tarte Marie transmet son tablier

DSCF5056.JPG

Il a fallu huit ans pour trouver la bonne personne, mais maintenant ça y est, les tartes de Marie ont fait leur grand retour.
« Même si je transmettais volontiers mes recettes à quelques amies de temps en temps, je voulais vraiment que ma succession soit assurée avec toutes les valeurs auxquelles je suis très attachée. Là je suis certaine que j'ai trouvé la perle rare. »
Il s'agit d'Anne-Lyse Pfohl Payré, la petite fille de la famille du mas des Ripouilles, entre Alénya et Saint-Nazaire, qui s'appelle maintenant la ferme du Biosillon.
Anne-Lyse a huit ans d'expérience dans la restauration. C'est une vraie pro. Elle est remarquablement installée sur les hauteurs de Collioure dans un laboratoire tout à fait fonctionnel et bien équipé.

DSCF5064.JPG


Ses pâtes sont élaborées avec de la farine semi-complète et de l'huile d'olive pour les pâtes salées. Tous ses produits sont «  bio  », frais et de saison : une valeur sûre.

DSCF5081.JPG

DSCF5071.JPG

DSCF5075.JPG

DSCF5059.JPG


 Il ne manquait plus que les conseils bienveillants de Marie : le résultat est parfait et le public absolument ravi d'avoir retrouvé en particulier la tarte «  amandes chocolat » dont personne n'a oublié la saveur.

DSCF5061.JPG

DSCF5078.JPG

DSCF5080.JPG

Avec Marie, la transmission se fait dans la bonne humeur : on prend le temps.

DSCF5083.JPG

Puis on passe aux choses sérieuses : Marie offre son tablier à Anne-Lyse

DSCF5087.JPG

et lui apprend même à le nouer.

DSCF5088.JPG


La relève est enfin assurée ! Et la sauvegarde de notre patrimoine gastronomique aussi !


Anne-Lyse est présente sur le marché de Collioure le dimanche matin; et à Perpignan, place de la république, le samedi matin. Elle travaille aussi sur commande comme traiteur pour des collectivités, des municipalités ou des particuliers.
Renseignements, informations : Tarte en Cas : 0671545289.

Claude Vitou

08/12/2014

Le Collioure Insolite d'Anne Carrère

DSCF4889.JPG

Samedi 6 décembre, à l'occasion du Téléthon, nous avons suivi la visite de Collioure Insolite, guidés par Anne Carrère.

La visite partait du centre culturel pour aller vers le cimetière en passant devant la Casa Quintana où le célèbre poète Antonio Machado a trouvé refuge en janvier 1939 à son arrivée en France. Il y est mort trois semaines après. Collioure Insolite se poursuivait donc par un passage devant sa tombe sur laquelle est scellée une boîte aux lettres, recueil de nombreux témoignages de sympathie pour le poète.

DSCF4898.JPG

Une autre tombe remarquable est celle de Balbino Giner, peintre très connu à Collioure où il a résidé longtemps. La tombe a été décorée par son fils.

DSCF4901.JPG

Ensuite on se dirige vers le port en s'arrêtant devant le rempart au dessus du boulodrome où est enchâssé un boulet de canon.

DSCF4903.JPG

On distingue les trois couches successives de différentes couleurs dans le rempart du château, correspondant au XIII, XVI et XVII.

DSCF4906.JPG

DSCF4907.JPG

L'"Insolitude" se poursuit avec une cave coopérative installée dans un ancien couvent des Dominicains et la " Gloriette" d'où Gaston Pams et Arletty admiraient la vue magnifique sur le clocher. Ce clocher ! Connu dans le monde entier ... Les cadres de Ma2f qui en font le tour sont remarquables eux aussi, sans oublier les latrines de l'église accrochées au mur.

DSCF4910.JPG

A l'intérieur de l'église le retable baroque Churrigueresque est lui aussi très célèbre, mais aujourd'hui on s'intéresse à la première chapelle en entrant à droite : la chapelle des saintes qui veillent sur nous.

DSCF4912.JPG

Catherine, Agnès, Agathe, Barbe, Lucie et Marthe s'occupent de notre santé.

DSCF4919.JPG

Le bénitier à godrons, en marbre rouge de Villefranche, contient des anchois ( !!!).

DSCF4920.JPG

Inscription laïque au dessus de la porte de l'église.

DSCF4921.JPG

On oublie souvent que la chapelle Saint Vincent était sur une île jusqu'en 1880 et qu'il fallait y aller en bateau !

Les petites rues que nous avons visitées ensuite sont très pittoresques et Anne s'est attachée à nous faire remarquer des détails auxquels on ne fait pas attention d'habitude.

Des portes aux décorations marines :

DSCF4924.JPG

DSCF4936.JPG

DSCF4939.JPG

ou bien des céramiques avec le célèbre " caganer"

DSCF4929.JPG

Une vue très originale au bout de la rue des Caranques

DSCF4941.JPG

Une statue de Pat Rowland

DSCF4949.JPG

des fontaines

DSCF4955.JPG

DSCF4958.JPG

et même des bonbonnes de Banyuls qui prennent le soleil sur le toit.

DSCF4960.JPG

Notre guide a aussi souligné l'originalité des crochets des maison pour passer le mobilier par les fenêtres, la vue d'une échauguette du fort Miradou, ou la salle des Templiers ... mais déjà la visite est finie, il faut prendre rendez-vous pour une autre fois.

Claude Vitou

05/12/2014

la Cour de Noël est prolongée jusqu'au 14 décembre

DSCF4612.JPG

En raison des intempéries la onzième édition de la Cour de Noël est prolongée jusqu'au 14 décembre.
La tramontane a séché les infiltrations d'eau et les petites mains ont bien travaillé : la magie de Noël peut redescendre sur la cour du château royal.

DSCF4623.JPG


Les soixante dix-huit exposants ont retrouvé le sourire et le public peut déambuler à nouveau dans le château à la découverte de bonnes choses à manger,

DSCF4618.JPG

Même les tartes de " Marie" sont de retour,

DSCF4843.JPG

et à boire.

DSCF4615.JPG

Dans une ambiance chaleureuse.

DSCF4651.JPG

DSCF4631.JPG

Des décorations inédites, comme les créations de " Mané"

DSCF4839.JPG

les bijoux de Vincent Torguet

DSCF4638.JPG

ou encore des crèches en résine émaillée :

DSCF4856.JPG

ou bien plus classiques mais uniques quand même .

DSCF4840.JPG

Il y a aussi des vêtements et des accessoires très originaux.

DSCF4639.JPG

DSCF4621.JPG

DSCF4628.JPG

DSCF4871.JPG

Beaucoup de cadeaux ! On peut voyager comme par exemple rapporter une poupée d'Afrique du sud :

DSCF4873.JPG

ou bien rester local dans le domaine de la poterie

DSCF4876.JPG

de la verrerie

DSCF4878.JPG

ou de la coutellerie.

DSCF4880.JPG

Et bien d'autres domaines encore ...

Cette onzième édition de La Cour de Noël est encore une fois vraiment très réussie, malgré les intempéries.


L'événement incontournable cette année est le lancement de la projection vidéo monumentale sur les murs de l'église qui aura lieu les : 6, 12, 13, 19, 20, 22, 23, 24 et 31 décembre à 18 h et à 20 h.
Le château est ouvert tous les jours de 11 h à 19 h. Plus d'information au : 0468821547.

DSCF4600.JPG

Photo Philippe Mahé pour l'office de tourisme.

Claude Vitou

01/12/2014

Un vrai coup d'Est : deuxième jour

DSCF4758.JPG

Le lendemain : dimanche, les flots battent toujours le château mais l'eau est bien boueuse.

DSCF4756.JPG

Et le Boutigué est complètement encombré de bois.

DSCF4763.JPG

Le Coma Xeric coule vraiment

DSCF4820.JPG

Et des problèmes de boue et d'égout sont partout.

DSCF4771.JPG

On ne peut toujours pas passer par la passerelle

DSCF4772.JPG

Mais le Douy redescend

DSCF4773.JPG

vers la mer.

DSCF4775.JPG

Le Boramar est envahi par les bois

DSCF4795.JPG

et par les pierres.

DSCF4798.JPG

Les vagues passent par dessus le phare et montent à l'assaut du château.

DSCF4800.JPG

Il y a des dégâts et beaucoup de travail pour tout nettoyer et réparer mais de la haut le spectacle est magnifique.

DSCF4810.JPG

Claude Vitou

 

 

 

 

Un vrai coup d'Est

DSCF4671.JPG

Samedi 29 novembre : 10 h, le château est battu par les flots

DSCF4679.JPG

pour le plus grand bonheur des surfeurs car les vagues sont très belles.

DSCF4686.JPG

Au Faubourg la plage a disparu

DSCF4669.JPG

Et le Boutigué se remplit progressivement de déchets ligneux.

DSCF4680.JPG

Pas question de passer par " la passerelle " pour rejoindre la ville

DSCF4688.JPG

Il y a même des vagues qui traversent la route.

DSCF4689.JPG

Le Boramar aussi est envahi par les eaux.

DSCF4707.JPG

Et la mer remonte le lit du Douy.

DSCF4713.JPG

Deux petits bateaux dansent dans le port.

DSCF4730.JPG

Claude Vitou