22/04/2014

le reposoir de la vierge

DSCF2305.JPG

Tout le long de l'année on ne prête pas vraiment attention à cette vierge. Il faut lever les yeux avant de prendre la rue de la Fraternité, et le promeneur attiré par d'autres merveilles ne le fait pas souvent.
Pourtant depuis que que Beatriz Garrigo l'a redécorée avec ses fresques fleuries bleu-ciel, et que Laurence l'a dépoussiérée un peu; elle mérite quand même un regard même si ce n'est plus la vierge initiale.  Celle-là a été volée en 1997. Elle faisait partie des vierges à l'enfant médiévales de Catalogne répertoriées dans le livre de Marie-Pasquine Subes et Jean-Bernard Mathon (édition Presse Universitaire de Perpignan).

DSCF2304.JPG

Clémence Fabre a apporté son cadre


Mais aujourd'hui, Vendredi Saint, Clémence a le plaisir d'offrir son cadre, Régine de faire les bouquets, et Laurence de faire son reposoir comme l'ont fait avant elle ses ancêtres depuis quatre générations.
L'endroit n'est accessible qu'avec une échelle mais Laurence est rompue à l'exercice. Après avoir préparé la place, il faut hisser décorations religieuses, florales et lumineuses, mais ce travail est fait avec beaucoup de plaisir et de joie.

DSCF2309.JPG

Laurence Claude escalade avec beaucoup d'aisance.

DSCF2316.JPG

Elle a tout prévu pour accrocher solidement la couronne confectionnée par Régine Blanchard

DSCF2324.JPG

Elle décide ensuite de l'emplacement le plus harmonieux des autres bouquets

DSCF2314.JPG

DSCF2327.JPG

Régine fait les essais sur les tables du restaurant en bas puis arrange ses bouquets avec talent

DSCF2330.JPG

Il faut ensuite hisser les bouquets : là, l'exercice est un peu périlleux !

DSCF2336.JPG

Laurence est ravie du résultat

DSCF2339.JPG

Le reposoir de la vierge est magnifique, ce soir la procession sera belle.

Claude Vitou

Les commentaires sont fermés.