11/04/2012

Rencontre au sommet entre les restaurateurs et les vignerons

viticulture,syndicat des vignobles de la côte vermeille

Monsieur Pous explique la viticulture aux restaurateurs.

Ce lundi 28 mars a été une journée "découverte du vignoble et des vins AOC et IGP" organisée par le Syndicat des Vignobles de la Côte Vermeille, sous la houlette de la responsable : Isabelle Moly, pour les restaurateurs de Collioure.

viticulture,syndicat des vignobles de la côte vermeille

Etaient représentés : Côté Patio, Le Can Pla, La Marinade, Le San Vicens, Le Copacabana, et La Claire Fontaine. Les caves participantes : Coume del Mas, Domaine Les Tines, Le Dominicain, Domaine Berta-Maillol, Cave de l'Abbé Rous, Domaine Madeloc, Domaine Pietri-Géraud, Domaine St Sébastien, Domaine Vial Magnères, Domaine de la Rectorie, et Domaine de la Casa Blanca.

La journée a commencé avec Francis Pous, de la cave du Dominicain, qui nous a raconté la vigne avec beaucoup de passion. Les chemins muletiers, les ceps centenaires, l'urbanisation qui gagne du territoire sur la vigne qui en perd, les bruyères qui signalent un sol acide, les chênes lièges femelles qui servent à la fabrication des bouchons...Tout cet immense paysage qui va jusqu'au Cap Béar et qui a été façonné à la pioche par nos ancêtres. Il est intarissable sur l'histoire du vignoble, sur les 6000 km de murettes, qui soutiennent la terre et qui permettent le bon écoulement de l'eau; sur son ennemie en général : l'herbe ; et sur son ennemi particulier : le vespère.

viticulture,syndicat des vignobles de la côte vermeille

Et puis, de l'autre côté du col de Mollo : il n'y a plus de murettes. Nous retrouvons Jean Cardoner, vigneron au GICB, qui nous explique la plantation de vignes "coupe-feu" après les incendies de 1970. Ces 60 hectares, propriété des familles Escouboué et Dieulafé, ont été plantés avec les cèpages traditionnels du cru : grenache, mourvèdre, vermentino, roussane ... au bulldozer, sans murettes mais avec des pistes, des chemins et des canalisations pour l'eau. Et ça marche : il n'y a pas de dégâts comme on peut le constater. Ceci permet une petite mécanisation du travail viticole et Thierry Parcé, du domaine de la Rectorie nous présente Gyspette son mulet, qui laboure avec l'aide de Kelly (comptoise).

viticulture,syndicat des vignobles de la côte vermeille

Cette agréable excursion se poursuit par une lecture du paysage de la terrasse panoramique du Mas Reig à Banyuls, siège du Syndicat des Vignobles de la Côte Vermeille, par Bernard Saperas du domaine Vial-Magnères. Quand on boit un vin, c'est toute une histoire qu'on déguste, toute une vie de vigneron, tout un paysage auquel nous sommes très attachés et qu'il faut préserver. Ce paysage qui a été sculpté depuis des siècles et que nous devons transmettre ...en l'entretenant de notre mieux.

Ensuite Hélène Grau, oenologue, a animé une dégustation des Collioure blancs; et cette rencontre fructueuse s'est terminée par un déjeuner sous forme de buffet en accord des mets et des vins préparé par le restaurant de Banyuls : La Littorine.

Le vin ne se réduit pas à une couleur, un nez, un goût, un arôme mais il représente tout un terroir, un rêve, un moment... Et c'est tout cela que nos restaurateurs vont essayer de présenter aux consommateurs éventuels; après cette journée intéressante et instructive.

Claude Vitou

Les commentaires sont fermés.