17/04/2010

Anne vous guide sur les pas de Matisse et Derain

msa fauvisme 024.jpg

En 1905, Matisse et Derain ont découvert le village de Collioure, réalisant dans le courant de l'été de cette année, une centaine d'œuvres (dessins, huiles, aquarelles). En 1994, la municipalité et l'Office de Tourisme de Collioure ont crée «Le Chemin du Fauvisme » avec un objectif principal : pérenniser à travers les œuvres de ces deux artistes, la rencontre de l'art du 20ème  siècle avec le petit port catalan.

Nous avons rencontré la guide officielle du « Chemin du Fauvisme » Anne Carrère. Celle-ci nous a guidé sur les traces des fauves aux travers des vingt reproductions disséminées dans les ruelles et sur les places de la cité des peintres.

msa fauvisme 029.jpgLes groupes ou les personnes en solo ont profité des explications historiques et artistiques concernant Matisse et Derain, le tout ponctué d'anecdotes croustillantes.

Ainsi, le public a appris entre autre que l'objectif commun de ces deux peintres était de mettre en évidence l'exaltation de la couleur pure sur l'espace défini de la toile. Et un jour, on parla de Fauvisme

Matisse qui à l'époque avait 35 ans était sans aucun doute le chef de file incontesté du mouvement fauve, trois groupes ont subi son influence : celui de l'atelier de Gustave Moreau, le groupe de Chatou constitué par André Derain et un artiste indépendant Kees Van Dongen qui a plus travaillé l'art de la figure que celui du paysage. Matisse âgé de 35 ans tendait plus vers l'abstraction et le simplisme sur la période 1905 tandis que Derain certainement à cause de son plus jeune âge (24 ans), était plus réaliste dans le choix des couleurs (touches mosaïquées), plus msa fauvisme 026.jpgconformiste (recherche de paysage dans le tableau ressentie par le public). Il se servait également de l'architecture sous forme de trait, d'aplats... Ce regain de liberté loin des règles académiques de la Capitale s'est retrouvé perpétuellement dans leurs œuvres : les teintes vives explosaient sur les toiles, la plage se couvrait de rouge sang ! Matisse a cité à propos de son œuvre « La Plage Rouge » « vous vous étonnez sans doute de voir une plage de cette couleur, en réalité elle était de sable jaune, je me rendis compte que je l'avais peinte avec du rouge, le lendemain j'essayais avec du jaune. Ça n'allait plus du tout, c'est pourquoi j'ai remis du rouge ». Cet hymne à la couleur fit scandale au Salon d'Automne en 1905. C'est à Paris au Grand Palais que le Fauvisme fut baptisé ainsi par Louis Vauxcelles, critique d'art au journal Gil Blas. Les réactions violentes du public et de la critique vont faire de la salle numéro 7 où les œuvres des Fauves sont exposées « le point de mire » de cette exposition. Avec « La Fenêtre Ouverte à Collioure », « La Femme au chapeau » de matisse et « Le Séchage des voiles » de Derain, la couleur de leurs œuvres est apparue telle une violence destructrice. Pourtant en 1906, à Londres les tableaux de Derain qui engendrent un mode personnel d'expression seront considérés dans un mouvement d'art contemporain. Matisse a séjourné à Collioure en 1905 mais aussi en msa fauvisme 016.jpg1906,1907,1911 et 1914 contrairement à Derain qui après la période 1905 ne reviendra pas dans le petit port catalan. Le fauvisme nous a laissé ce royaume de la couleur, véritable incendie dont les protagonistes eux-mêmes ont été choqués.

Aujourd'hui le « Chemin du Fauvisme » rend un brillant hommage à ces deux extraordinaires peintres tout en proposant une balade originale et culturelle dans les rues pittoresques du vieux Collioure jusqu'au moulin de la colline Pams.

msa fauvisme 035.jpg

Visites commentées sur les thèmes suivants : 'Collioure et son Architecture' et 'Le Chemin du Fauvisme'. Pour avoir de plus amples informations sur les visites guidées, contacter l'Espace Fauve, quai de l'Amirauté au 04 68 98 07 16.

Commentaires

J'ai fait la visite à COLLIOURE avec Anne CARRERE, passionnée, en particulier par le fauvisme et j'encourage tout néophyte comme moi à faire cette visite.
Merci encore à Anne

Écrit par : BROCHET | 05/10/2013

N ous avons apprecie, la conference "un autre regard " faite par Mme Anne Carrere

et avec sa passion communicative , nous ne pouvions qu'applaudir a sa prestation

encore merci et Bravo

conference du 7 fevrier 2015

Écrit par : dupont | 13/02/2015

Les commentaires sont fermés.